La lecture est une chanson douce

Sur une idée d’Anti, Enzo s’est mis à lire tous les jours à voix haute quelques pages d’un livres, afin de s’améliorer en la matière, c’est-à-dire d’acquérir un débit de plus en plus fluide. Il doit lire pendant vingt minutes à chaque fois. Et, comme il lit à voix haute, nous avons complété l’exercice tout naturellement par le fait que je l’écoute.

Le livre de ces derniers jours, qu’il vient de terminer hier, est « La grammaire est une chanson douce » d’Erik Orsenna. Une histoire poétique et douce, dont les mots sont les héros. Je n’interviens que rarement, pour lui expliquer le sens et/ou l’étymologie de certains mots, ou encore les allusions faites par Orsenna à des auteurs célèbres. Enzo se régale et moi aussi, qui ai bien de la chance de me faire raconter une histoire quotidiennement, découpée en épisodes.

Dès aujourd’hui, nous commencerons un nouveau livre. Il nous tarde.

Très belle journée à vous

One Reply to “La lecture est une chanson douce”

  1. Anti

    Et je suis certaine que vous allez vous régaler avec la suite. Après, j’ai encore quelques idées de lecture à vous suggérer 🙂 Une chose est sûre, Enzo progresse de jour en jour. Il lit de manière plus aisée, commence à mettre le ton et il semble apprécier plus aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *