Se défouler… enfin, presque

Hier après-midi, pour nous défouler, on a décidé d’aller se promener sur un parcours de santé en pleine garrigue tout près de chez nous. Il faisait un temps magnifique et on a pris plein de photos de la végétation tellement belle.

A un moment, alors qu’on commençait à revenir vers la voiture, on a choisi à un croisement de prendre un chemin qui semblait nous y ramener. Au bout d’une centaine de mètres, on est tombés sur un grand mur de pierres sèches qui nous empêchait de continuer tout droit. Qu’à cela ne tienne, il suffisait de le longer pour le contourner. Sauf que, du coup, on s’est retrouvés à traverser des buissons de plus en plus épais avec pas de chemin du tout.

Alors que ça se dégageait un peu, j’ai trébuché et me suis étalé de tout mon long. Ma tête a heurté un caillou (sans gravité) ; en revanche, j’ai tout de suite senti que mon poignet avait pris cher. Après avoir un peu récupéré et vérifié que je pouvais remuer mes doigts sans problème, je me suis relevé et on a poursuivi notre progression en marchant sur le haut d’un clapas plus ou moins branlant jusqu’à atteindre un vrai chemin. Deux minutes plus tard, on était à la voiture. Sens de l’orientation absolument parfait malgré notre progression à travers un fouillis inextricable de fourrés et branchages qui obstruaient tout.

De retour à la maison, Anti m’a entouré le poignet de glace. Soulagement immédiat. Puis, elle a bricolé une attelle avec une planchette et de la bande. Ensuite, un bon rhum (il ne faut pas prendre d’anti-inflammatoire pendant l’épidémie). Je n’ai plus qu’à me confiner dans la maison pendant quelques temps, ah mais en fait c’est bon, je le suis déjà.

Voilà, voilà. On voulait se défouler et mon poignet s’est foulé. Je vous montrerai des photos de la végétation un peu plus tard. Ah, au fait, je n’ai aucun problème pour me servir de la souris et du clavier de mon PC,  ni des télécommandes de la télé et de la box. C’est bon, je vais pouvoir faire face, sauf que ce que je faisais dans la maison devra être fait par Anti (et les enfants) jusqu’à ce que mon poignet aille mieux, ce qui est l’unique point vraiment négatif que je ressens. Rien de tragique, juste frustrant..

Très belle journée à vous

9 Replies to “Se défouler… enfin, presque”

  1. Valentine

    Alors là, c’est du grand art!
    Les mojitos, c’est après pas avant la balade. Surtout quand on a pas l’habitude ( de sortir au grand air, pas les mojitos warf warf).
    Tu l’as fait exprès hein, avoue!

  2. Anna Galore

    Je cumule les raison de ne rien faire : je suis retraité, je suis confiné pour cause d’épidémie et je suis bloqué à cause de ma foulure 🙂
    Heureusement nos courses sur internet viennent d’être livrées, on va pouvoir faire plein de mojitos !

  3. Le Chef

    Hello le blog Cata & Co……..
    Alors Cher Roger, permets moi de te dire que tu exagères….
    Non seulement tu prends le leadersheap de la possibilité de con (…Tarascon…con…) ..tamination avec un niveau 5 ( on fait ce que l’on peut…je ne suis que niveau 3 ) mais en plus te te distingues avec des élucubrations dignes d’une certaine tyroliène……
    Je suis de tout cœur avec toi …..chère Stéphanie car ton (notre) Roger n’en loupe pas une pour …… je n’en dirais pas plus !!!!
    Courage à vous 2, effectivement la Suisse est aussi épargnée par la pénurie d’un certain alcool agricole à base de canne à sucre !
    Merci à politiques qui prennent tellement soin de nous…
    Vive la croux bleu, et les pisse (s?)
    Froid (s) au chiott…….s.!
    À plus pozr des news optimistes, la Suisse est solidaire, gros bizzzous …..avec distance et modération !!!!

  4. Anna Galore

    Oui, niveau 5 je suis et donc, je fais monter les enjeux un cran plus haut pour garder mon avance. Maintenant que je n’ai plus droit aux tyroliennes ni aux élagages d’arbres dans mon jardin, v’là t’y pas que je vais être interdit de promenade dans les bois alors que le loup y est pas. Plus ça va et plus je suis au repos avec, en plus, ma chérie d’un dévouement total pour veiller sur moi. Ce matin, elle a fait mon shampoing, coupé mes ongles des pieds, enfilé mes chaussettes, rasé ma barbe. Le luxe le plus total 🙂

  5. Sampang

    Non mais je rêve !
    Toutes les occasions sont bonnes pour qu Anti joue à l infirmière ! 😉
    Gros gros bisous à vous deux ^^

  6. Anti

    Hello la compagnie !

    Alors là, c’est du grand art!
    C’est peu de le dire ! Quand j’ai vu – au ralenti – sa tête heurter le seul et unique gros caillou qui se trouvait là, j’ai eu peur. Mais j’ai été tout de suite distraite par le poignet foulé. Ce n’est que le soir, tard, que je me suis penchée sur la question et là… joli trou dans la tête et sang séché partout. On aurait dit un œuf craquelé… Heureusement, des heures plus tard, on savait qu’il n’y avait plus lieu de s’inquiéter.

    Je suis de tout cœur avec toi …..chère Stéphanie
    Merci Chef ! Je prends tous les soutiens ! Heureusement, les enfants sont là aussi pour me soutenir, sans parler des chats.

    Après ces derniers jours riches en organisation et soins de toutes parts, aujourd’hui, on se pose (surtout moi). En plus, il fait un temps splendide ! Je vais quand même bosser un peu sur une maquette, puisque rien ne m’empêche de travailler depuis la maison, comme je le fais depuis 10 ans. On verra après pour ce qui est de l’impression des livres. Chaque chose en son temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *