Du repos comme Anti

La journée d’hier a été consacré à une grande séance de « repos » au sens où l’entend Anti. Tout a commencé pour moi par un réveil vers 5 h 30, Anghbor ayant un train très matinal à prendre pour rejoindre des potes. Gag : il y a désormais une nouvelle gare TGV, soi-disant pour économiser des dégagements de CO2, sauf que ladite gare est à 20 km du centre et donc, que des dizaines (des centaines ?) de voitures y vont pour déposer les voyageurs. Du coup, on ne voit pas trop où on gagne en émission de gaz à effet de serre. Bref…

Vers 8 h 30, un camion est venu nous livrer 3 m3 de gravier. Ilona nous ayant dit qu’elle voulait participer à l’étalage, nous l’avons prévenue et elle a répondu qu’elle venait en début d’après-midi. Le matin, on a « rien fait » : Anti a retourné une bonne partie du terrain à l’arrière en vue d’y planter une nouvelle pelouse (cette fois, une sorte d’herbe à vache qui est supposée pousser partout) pendant que je l’aidais à arracher des racines de bambous, puis que je charriais des cailloux d’un endroit à un autre à la brouette.

Quand Ilona est arrivé, on s’est mis elle et moi au gravier, Anti étant occupée à installer une bordure de séparation entre la future pelouse opulente et le futur gravier tout neuf. Ilona remplissait des brouettes de gravier, les déversait à l’endroit adéquat et moi, j’étalais au rateau.

Vers 17 h 30, curieusement, on a tous eu comme un coup de barre. Ça tombait bien, il commençait à faire nuit. Leszek est venu chercher Ilona et nous, on a réussi à prendre une douche avant de s’effondrer, euh, de préparer un petit repas et de s’installer pour le reste de la soirée.

Voilà, ça fait vraiment du bien de se reposer un peu. Vivement demain, c’est dimanche. Il reste tout juste la moitié du gravier à étaler, trois fois rien quoi, ça va être à nouveau reposant, c’est sûr.

Très belle journée à vous

6 Replies to “Du repos comme Anti”

  1. Valentine

    Impec comme programme de remise en forme!!! Mdrrrrrr
    Euh, c’est quoi exactement de l’herbe à vaches? Dans nos verts pâturages (en l’absence de canicule), je vois mais à Nîmes y a un truc qui m’échappe.

  2. Anna Galore

    Simple expression de ma part 🙂 Je voulais dire de l’herbe bien robuste et bien épaisse, et non du gazon délicat.

  3. Terrevive

    Donc la nouvelle gare est en fonction ! Le tout est de s’y rendre…
    Je suppose que l’on aura des photos de ce nouveau gravier.
    Bon « repos » à tous.

  4. Anti

    Oui, on a passé une belle journée, un peu harassante physiquement, mais reposante psychiquement et amusante et embelissante, etc.

    « Il reste tout juste la moitié du gravier à étaler, trois fois rien quoi, ça va être à nouveau reposant, c’est sûr. »

    En effet 🙂 Le tout, sans oublier de finir la construction du muret en pierres sèches commencée hier histoire de ranger habillement les cailloux (d’ailleurs, à ce propos, il en reste à déplacer, des cailloux mon chéri :-)), finir d’aérer la terre du jardin grâce à mon merveilleux nouveau joujou, tout arroser à l’arrosoir pour nourrir le sol de sel d’Epsom avant de ressemer, faire un tour à la déchetterie, et hum… préparer un bon repas pour le retour de deux de tes garçons. Un p’tit dimanche pépère.

  5. Anti

    « Donc la nouvelle gare est en fonction ! Le tout est de s’y rendre… »

    Oui, elle est en fonction et j’ai envie de dire : « le tout est de le savoir », ce qui n’était pas le cas d’Anghbor quand il est arrivé dans le salon pour nous dire qu’il partait très tôt le lendemain à Paris… J’ignore pourquoi, mais là, j’ai eu un éclair de lucidité et je lui ai parlé de la nouvelle gare « Nîmes-Pont du Gard » située au milieu de nulle part. Banco ! Aller et retour se faisaient au départ de cette gare pour son voyage. Sinon, à part avoir des parents très gentils, tu peux y aller en TER (8 minutes) au départ de Nîmes centre (en période de grève, je ne sais pas si les correspondances sont toutes assurées).

  6. Terrevive

    Nouvelle gare : 8 minutes en TER à partir de Nîmes centre ! C’est dingue.
    Ils ont dû prévoir aussi des navettes (non !).
    Ça fait un peu comme Avignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *