Notes de pochette de Music for Unshot Movies

Ce matin, je vous propose un aperçu des notes de pochette que j’ai écrites pour la sortie de mon album « Music for Unshot Movies ». Tout est rédigé en anglais pour en faciliter la diffusion la plus large possible, mais pas de panique, je vais vous les traduire en français.

All compositions, instruments, sound effects, mix, mastering by Roger Lahana
Kalachakra: words chanted by His Holiness the 34th Menri Trizin, recorded by RL
Thousand Petals: bön mantra lead by Lama Samten Yeshe Rinpoche, recorded by RL
Chiaroscuro: main theme composed by Ilona Maijala
Software: Noteworthy Composer, Steinberg Cubase Elements 10
Cover photo: Stéphanie, by RL
Kéomaré Productions, 2019
To Stéphanie

Ce qui donne en français :

Compositions, instruments, effets sonores, mixage et mastering par Roger Lahana
Kalachakra : paroles chantées par Sa Sainteté le 34e Menri Trizin, enregistrement par RL
Thousand Petals : mantra bön conduit par Lama Samten Yeshe Rinpoche, enregistrement par RL
Chiaroscuro : thème principal composé par Ilona Maijala
Logiciels : Noteworthy Composer, Steinberg Cubase Elements 10
Photo de couverture : Stéphanie, par RL
Kéomaré Productions, 2019
à Stéphanie

Quelques infos supplémentaires rien que pour vous…

  • L’extrait du rituel dit par le 34e Menri Trizin (l’équivalent du Dalaï Lama pour la lignée bön) utilisé sur le morceau Kalachakra est relatif à la divinité majeure de la tradition bön qu’est Sherab Chamma, que l’on pourrait qualifier de mère primordiale bienveillante et puissante. Il a été enregistré à Montpellier lors de la venue de ce grand maître début juin, nous y avons consacré plusieurs articles sur ce blog et ailleurs. Le mot Kalachakra désigne la roue du temps.

  • Thousand petals signifie Mille pétales, nom parfois donné au chakra qui se trouve au sommet du crâne, celui de l’éveil spirituel. Ce morceau s’appuie sur le son « i » répété à l’infini par plusieurs dizaines de personnes sous la direction de Lama Samten, lors d’une série d’enseignements donnés il y a quelques mois à Lauris (Vaucluse). Comme les participants reprennent leur souffle chacun à un moment différent et chantent tous sur des notes différentes, le résultat est un son continu qui peut s’accorder avec n’importe quelle suite de notes.
  • Chiaroscuro est un mot italien, utilisé également en anglais, qui signifie clair-obscur au sens artistique du terme. Je vous ai fait découvrir ce morceau co-écrit par Ilona et moi sur le blog l’été dernier.

  • Kéomaré est un mot tibétain qui signifie à peu près « qu’importe ».

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *