Sept chatons, sept noms

Il n’est pas du tout sûr que les noms qui suivent soient définitifs, mais cela devenait difficile de parler d’eux sans les identifier par un nom simple à la place de périphrases du genre « celui qui est le plus grand » ou « celle qui a un pelage d’ocelot ». Sans parler des deux petits noirs dont le plus minuscule a aussitôt été appelé Micro, mais l’autre ne pouvait pas rester « celui qui n’est pas micro ».

Le petit noir qui n’est pas Micro est désormais nommé Pitchoun. Le blanc et noir est devenu Chenapan. Le plus grand, Arlequin. La minette au pelage faisant penser à un ocelot est Bengali, celle au dos rayé, Tchoupi et l’isabelle, après avoir été nommée Aphrodite, est devenue Vénus.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Sept chatons, sept noms”

  1. Anti

    En fait, je n’ai pas retenu les mêmes noms que toi . Pour moi, c’est Chenapan le p’tit noir et Pichu, le noir et blanc. Et « esquisse », c’est Choupie. On va y arriver !!!

  2. DM

    Magnifique toute cette petite famille. Nous avons été dans la même situation mais plus modestement puisque c’est une chatte libre qui nous a fait 4 petits. Voici leur nom : Aslan, Phoebus, Isis et Gaïa. Bien sûr nous allons les faire stériliser et nous avons enfin réussi à trapper leur maman aprés bien des essais et à la faire stériliser. Prénommée Moon, elle reste libre, n’acceptant pas qu’on la touche mais venant malgré tout chercher sa pitance sans s’installer dans la maison.
    Bon dimanche

  3. Anna Galore Post author

    Quels beaux noms ! Quant à la maman, son comportement est assez classique. Bravo d’avoir réussi à la stériliser, on a eu la même expérience avec Luna, la maman, de Sean et Bianco, qui a finalement décidé de repartir de chez nous (stérilisée) une fois ses enfants autonomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *