Comme si de rien n’était

Hier matin, Malley a pu se promener à nouveau librement, que ce soit dans la maison ou dans le jardin. Nous avons juste fermé l’accès à l’arrière de notre terrain pour qu’il n’ait pas accès au bassin de retenue. Et puis, le grand événement au matin, c’est qu’il a fait pipi tout seul dans la nuit, un signe que nos vétos (la chirurgienne et son véto habituel) nous avaient dit de bien surveiller.

Nous avons suivi de près ses premiers contacts avec les autres chats qu’il croisait. En effet, lorsqu’un minou sort d’une opération un peu lourde, il porte l’odeur des produits médicaux et peut se faire rejeter (temporairement, certes) des autres, voire être agressé. Il faut minimum 24 heures pour que cette odeur se dissipe. Là, tout s’est passé à merveille. Will a fait un câlin à Malley et, un peu plus tard, Joli Coeur a fait de même.

Malley a exploré tout son territoire avec curiosité, de façon systématique. Puis, il a décidé de s’arrêter à certains endroits qu’il aimait bien avant l’opération. Il a passé une partie de l’après-midi à faire la sieste dans la buanderie sur des couettes, un coin bien frais qu’il affectionne particulièrement.

On peut donc affirmer qu’il est redevenu totalement normal par son comportement. Il va parfaitement bien. Grand bonheur…

Très belle journée à vous

 

3 Replies to “Comme si de rien n’était”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *