Interview – La Plume Effrontée

Vous vous souvenez certainement de Blandine P. Martin, l’auteur du livre Lord, seigneur des rues roumaines, dans lequel elle raconte le sauvetage et l’adoption de son adorable chien arraché à son triste sort de chien errant de Roumanie.

Depuis cette publication, Blandine continue à écrire, beaucoup (elle affiche pas moins de 17 livres au compteur !), elle vit même à présent de sa plume. Moi qui la suis depuis plusieurs années, je me réjouis pour elle, car tout n’a pas été simple, on s’en doute.

Depuis quelque temps, Blandine raconte son brillant parcours sur son site : La Plume effrontée où elle donne la parole à d’autres auteurs indépendants et aussi, à des éditeurs. C’est ainsi que j’ai eu le plaisir de répondre aux questions pertinentes de Blandine dans une interview qu’elle vient de publier et dont voici un extrait.

J’espère que vous aurez autant à la lire, que j’ai eu à y participer.

J’ai le plaisir de recevoir aujourd’hui, Stéphanie Lahana, directrice des Éditions du Puits de Roulle, et de la Brodeuse de mots, une activité visant à aider les auteurs ayant souhaité de s’autoéditer.

Bonjour, Stéphanie, et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview aujourd’hui.  Pourriez-vous nous présenter vos différentes activités ?

Bonjour Blandine, bonjour à tous. C’est un plaisir que de répondre à vos questions. Je suis à la fois éditrice à compte d’éditeur et prestataire de services en aide à l’autoédition.

L’aventure a commencé il y a plus de dix ans. À l’époque, je vivais en région parisienne et travaillais dans l’audiovisuel, mais l’écrit a toujours été mon domaine de prédilection. D’ailleurs, l’écriture est primordiale dans l’audiovisuel, qu’il s’agisse de films, de séries TV, d’animés ou encore de jeux vidéo, rien ne peut se faire sans avoir été préalablement écrit.

En dehors de mon travail, j’effectuais bénévolement des relectures de manuscrits, des corrections éditoriales et des réécritures de textes. Puis, j’ai quitté la capitale pour m’installer dans le sud de la France, à Nîmes. C’est là que j’ai décidé de faire de cette expérience mon métier.

Cela ne s’est pas fait en un claquement de doigts. Il a fallu dans un premier temps… Lire la suite

Très belle journée à toutes et à tous.

Anti

 

2 Replies to “Interview – La Plume Effrontée”

  1. Anna Galore

    Magnifique interview, absolument passionnante et riche en précisions diverses pour toute personne qui s’intéresse à l’édition sous ses diverses formes.

    A lire absolument dans son intégralité !

  2. Terrevive

    L’interview est intéressant car il clarifie les positions de l’éditeur et de l’écrivain. Et de l’extérieur, ce n’est pas simple. Donc lire cet article ne peut qu’apporter plus de compréhension dans le monde de l’édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *