Aussitôt au sitar

Hier en fin de journée, nous sommes sortis en plein centre de Nîmes pour voir un joueur de sitar dans une belle salle de yoga (seule petite faute de goût, la cuisine en arrière-plan, mais c’est secondaire). Le musicien et chanteur se nomme Pandit Narandra Mishra et il est dans la région pour une dizaine de jours. Il est originaire de Benarès.

Remarquable instrumentiste et très bon chanteur, il nous a régalés avec trois ragas,  nous faisant même chanter avec lui sur certains passages. Il a d’ailleurs félicité Anti pour son talent de chanteuse.

Il jouera à nouveau jeudi à Nîmes et vendredi, à Toulon. On peut trouver toutes les dates de sa tournée sur sa page Facebook.

Le sitar est un instrument particulièrement ardu à maîtriser – il faut des années de pratique avant d’en tirer des sons raisonnables – mais entre ses mains, tout (ou presque) semblait simple et fluide. Anti a acheté un de ses CDs avant de partir, nous l’écouterons avec plaisir.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *