La couvade

D’habitude, ce sont plutôt les oiseaux qui couvent leurs oeufs. Mais allez savoir avec la roue des existences qui a pu être un oiseau dans un vie antérieure et en garde des comportements. C’est ce qui semble être le cas pour Tanguy. Déjà, quand il va à la caisse, il se perche sur le rebord, également comme un oiseau le ferait (je vous épargne la photo de ce moment intime). Hier, il nous a montré qu’il pouvait aussi se mettre à couver. Bon, pas des oeufs fort heureusement (il est peut-être un peu trop lourd pour ça) mais… des mandarines et des citrons, là, oui. Démonstration de la technique d’approche en trois photos :

Très belle journée à vous

One Reply to “La couvade”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *