Et on se prend la main

C’était il y a quelques jours, un soir, devant la télé. A côté de moi sur le canapé, Tanguy et Maley dorment l’un près de l’autre, en amis.

Je tends la main pour les caresser et là, Tanguy me l’attrape fermement des deux pattes avant et pose ensuite sa tête dessus avant de se rendormir en ronronnant.

C’était tellement craquant que je n’ai pas osé bouger pendant quinze ou vingt minutes, jusqu’à ce qu’il me lâche. J’avais le bras tout engourdi, mais aucun regret.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *