Comme une moufette

Hier après-midi, pendant qu’Anti se détendait dans le jardin (en démontant un mur de pierres), elle a remarqué que Lulu avait une grosseur très nette à la joue droite. Je la voyais même du haut de la terrasse, c’est dire. Soupçonnant un abcès, elle a appelé notre clinique vétérinaire préférée pour savoir qui était de garde en ce samedi 11 novembre. Nous avons eu un rendez-vous à 18 h.

Lulu en mode relax dans son berceau favori

Une fois là-bas (c’est moi qui ai conduit, trop cool), on a dû attendre un peu, forcément, mais nous étions détendus. Pour une fois qu’on ne partait pas aux urgences pour quelque chose de vraiment très grave…

Le véto, que nous avions déjà vu plusieurs fois, était aussi calme et sympa que d’habitude. Bonne nouvelle : il s’agissait juste d’un œdème, qui n’avait pas évolué en abcès. Encore plus facile à soigner. On était bien contents. Lulu nous a fait découvrir un comportement que nous n’avions encore jamais vu : alors que le véto soulevait sa queue, il lui a envoyé quelques gouttes minuscules sur la blouse. Le docteur nous a expliqué que c’était exactement comme une moufette en situation de stress.

Notre grand Lulu hyper costaud comparé à une moufette, ça nous a bien fait rire.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *