A l’abri du ciel bleu

J’ai calculé hier que je récupérais environ 1 % de capacité pulmonaire par jour du côté de mon poumon droit, avec mon poumon gauche fournissant déjà 50 % de ma capacité maximale une fois que je serai revenu à la normale. Si je prends comme point de départ ma sortie de l’hôpital, cela fait déjà 15 % de retrouvés à droite. Je serai revenu à 100 % fin novembre si tout va bien. Ce weekend, j’ai eu des phases de sommeil entre 11 h et 13 h, mais le reste du temps, je me sentais presque normal – à condition, comme toujours, de ne faire aucun effort.

Anti a préparé un petit repas en tête à tête sur la terrasse. C’était un moment très agréable. Ici, il fait beau tous les jours, le département est même en état de sécheresse exceptionnel. Vivement qu’il pleuve pour de vrai, mais en attendant, je profite du soleil, à l’abri du ciel bleu.

Très belle journée à vous

Une réflexion sur “A l’abri du ciel bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *