Timi, acte 3

Quel chat étonnant que ce cher Timi… Il est arrivé chez nous une première fois fin janvier 2016, tout seul, s’installant sur le lit de Gwladys après être passé par la chatière, probablement parce qu’il se sentait ainsi en sécurité. Et puis, après avoir été soigné d’un gros abcès et s’être bien nourri, il était reparti. Début octobre 2016, il était de retour, toujours sur le lit de Gwlad, le ventre rasé, indice certain qu’il avait une autre maison où quelqu’un l’avait conduit chez un vétérinaire. Son séjour a duré près de cinq mois jusqu’au jour où, sans aucun signe avant-coureur, il est reparti à nouveau.

DSC04107p

Lundi soir, acte 3, Timi est revenu après cinq mois d’absence. C’était la fin de la journée et il était sur le palier en haut des marches. Il semblait en petite forme et sa queue avait un aspect surprenant, totalement imberbe sur une bonne moitié, sauf le bout où subsistait une touffe. Anti l’a conduit chez le véto hier matin. Il a quelques problèmes, mais rien de très sérieux, du moins avec le traitement qui lui a été prescrit. L’aspect de sa queue peut avoir des tas de causes, c’est de toute façon secondaire.

DSC04106p

Il est vraiment craquant, avec ses yeux de chat poté. Depuis son arrivée, il séjourne dans notre chambre. Il apprécie toujours autant les câlins, la nourriture et surtout la douceur avec laquelle nous le traitons. Nous espérons qu’il restera pour de bon, cette fois.

Très belle journée à vous

DSC02111p2

3 Replies to “Timi, acte 3”

  1. Valentine

    Timi est un brave parmi les braves. Et oui, forcément on craque pour ce ptit bou de chou avec sa tete qui semble trop lourde pour son petit corps et ses grands yeux.
    Timimi ne bouge plus. Le paradis des chats tu y es. Caresses à toi minou d’amour.

  2. Anti

    Quelle surprise en tombant nez à nez avec lui avant hier soir ! Quel bonheur aussi ! P’tit père dort avec nous depuis son retour et ronronne à tout va. J’espère du fond du cœur qu’il ne repartira plus jamais, jamais, jamais.

  3. Zaza

    Un heureux retour au bercail , brave Timi il n’a pas oublié la maison , il sait qu’il va être bien reçu et que l’on prendra soin de lui , une grosse papouille à lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *