Présentation des artistes ! 1 – Stef

Vous êtes de plus en plus nombreux à soutenir la sortie du livre « Corrida – Tu veux un dessin » en le réservant dès à présent et nous vous en remercions chaleureusement. Mais savez-vous qui se cache derrière ce petit bijou ? Oui ? Non ? Présentation des artistes !

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir le monde de Stéphanie Perez, dite Stef, avec ce bel article, signé Rachel Dordor, paru dans le journal Nice Matin en janvier 2016.

« Cette jeune Mentonnaise, qui crée les motifs de Noël et de la Fête du citron, met son art au service de la cause animale. Avec Amarillo, son compagnon de lutte, elle se bat contre la corrida

C’est un 16 janvier 2015 qu’Amarillo – le petit taureau anti-corrida – a pris forme sous les crayons affûtés de Stéphanie Perez, ceux-là mêmes qui ont mis à mort les dessinateurs de Charlie. « Quelques jours, après avoir fait la marche de la solidarité dans les rues de Menton, j’ai entendu le discours de Luz, au moment de l’enterrement de son ami Charb, qui m’a émue. Il disait : « Si vous êtes Charlie, prouvez-le… Prenez vos crayons, vos papiers, un scan ou un ordinateur et exprimez-vous en texte, en dessin, en vidéo… » L’aventure de Stéphanie, la dessinatrice engagée, commençait… « Je me suis dit, ça ne suffit plus d’arborer cette petite pancarte Je suis Charlie ».

Cette jeune Mentonnaise, qui est employée depuis dix ans à l’office du tourisme, et imagine sur le papier d’abord, puis dans les ateliers municipaux, la conception des motifs de Noël et de la Fête du Citron pour la ville, a soudain eu envie de s’exprimer, d’imaginer un monde sympathique et coloré où les animaux prennent la parole pour dénoncer les injustices humaines dont ils sont les inexorables victimes. Et de toute son imagination, de toute sa création, de toutes ses forces et croyances, Stéphanie Perez, devenue végétalienne après avoir vu une émission sur les abattoirs, met en scène la souffrance et la maltraitance des animaux, quels qu’ils soient.

Conditions de l’abattage, gavage des oies et canards, stigmatisation des loups, abandons des animaux domestiques, disparition des grands singes… Toutes les espèces y passent sous la forme de dessins et de caricatures « qu’on ne peut pas louper et qui forcent à réfléchir. Ce sont des critiques de notre société ». Une dose d’humour et d’ironie, des animaux tendres et enfantins débordant d’innocence, le message parfois acerbe fait son chemin jusque dans les réseaux sociaux.

Mais avec « Amarillo » (jaune en espagnol), l’artiste, qui dessine depuis sa plus tendre enfance, affirme ses positions d’une manière plus active encore. « Il y a des enfants qui sont forcés par leurs parents à assister à ces tristes spectacles sous prétexte qu’il s’agit de leur patrimoine… mais ce n’est pas notre culture, tout vient d’Espagne et de Napoléon III qui l’a importée en France… Comment accepter que l’on s’amuse autant en maltraitant un animal devant un public ? Derrière la musique, les costumes et les paillettes du torero, il y a un animal qui souffre. Certains ne savent même pas que ça existe encore en France ! Or onze départements français pratiquent encore ces coutumes. L’Espagne et le Mexique bougent beaucoup pour les interdire. Mais en France ce n’est pas trop le cas, car il y a beaucoup d’enjeux politiques… »

Plus de deux cents dessins ont déjà jailli comme un cri de révolte que Stéphanie pousse à chaque injustice qu’elle voit. « Ils émanent de mes émotions, des choses que j’ai vécues, de mes coups de sang… Et en plus, Charlie Hebdo était contre la corrida ! Ça veut dire quelque chose pour moi, car j’ai grandi avec les dessins de Cabu ! Je peux vous dire qu’Amarillo voyage plus que moi, en Italie, au Mexique, aux États-Unis, en Allemagne… » Partout où il apporte la bonne parole au nom de tous ces animaux sacrifiés sur l’autel du plaisir et de la cruauté des humains. (…) En attendant un monde meilleur, Stéphanie dessine leur défense sur la toile et projette de rassembler son œuvre dans un recueil. »

Voilà qui est en bonne voie 🙂

Pour réserver votre exemplaire et concourir à la réalisation de ce beau projet, cliquer ici.

Très belle journée à toutes et à tous,

Anti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *