Pour rendre hommage à Charlie

Comme des centaines de milliers de personnes, aujourd’hui nous allons participer à l’une des marches organisées en hommage à toutes les victimes de la folie meurtrière de ces derniers jours et en particulier aux journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo, assassinés pour avoir exprimé leurs idées, donné à penser, donné à réfléchir dans une société qui a tendance à ne plus trop le faire.

Dans cette optique, j’ai passé l’après-midi d’hier à confectionner des t-shirts « Je suis Charlie« , customisés, comme eux travaillaient, c’est-à-dire à la main, avec crayons et pinceaux. Pour la petite histoire, ce « Je suis Charlie » est l’oeuvre de Joachim Roncin, directeur artistique et journaliste musique au magazine gratuit Stylist. C’est lui qui a publié sur son compte @joachimroncin ce logo moins d’une demi-heure après l’attentat, à 11 h 52.

« Ça me dépasse totalement »

« C’est très étrange ce qui est en train de se passer, ça me dépasse totalement« , explique le journaliste, qui dit être depuis extrêmement sollicité sur Twitter et trouve « bizarre » d’être devenu « une sorte de représentant de l’effroi ». « Je n’avais pas beaucoup de mots pour exprimer toute ma peine et j’ai juste eu cette idée de faire Je suis Charlie parce que notamment, je lis beaucoup avec mon fils le livre Où est Charlie, ça m’est venu assez naturellement« , raconte-t-il. « Ce que je voulais dire, c’est que c’est comme si on m’avait touché moi, je me sens personnellement visé, ça me tue, quoi« , dit ce professionnel de l’image, qui trouvait « logique de reprendre la typographie de Charlie, le logo« . (Source Le Point).

Dscf2204bPour ce faire, il m’a fallu un t-shirt noir, une imprimante, du papier assez épais, un cutter, du papier de verre pour adoucir les bords, des pinceaux et de la peinture à tissu.

Dscf2205bPour commencer, il faut créer le pochoir et c’est ce qui prend quasiment le plus de temps, car il faut le découper avec précision à l’aide d’un cutter.

Dscf2206b

Ensuite, vient la partie la plus plaisante, la peinture. Ici, j’ai utilisé du blanc pour « Je suis » et un gris clair pour « Charlie« . Attention de penser à laisser le noir à l’intérieur du A et du R.

Dscf2209b

Ensuite, on passe au contrôle qualité effectué par nos minous.

Dscf2210b

Le pochoir étant plein de peinture, j’ai essayé une autre technique pour le second t-shirt : dessiner les lettres, puis les peindre à main levée. Le résultat était pas mal, cela bavait moins, mais le lettrage ne me convenait pas tout à fait.

Dscf2212bJ’ai donc opté pour une troisième solution : le rouleau en mousse en passant d’abord une couche de gris, puis en repassant une seconde, voire une troisième couche au pinceau après.

Dscf2213b

Là, le résultat me plaisait bien. Voyez plutôt :

2015-01-10 21.52.53b

Il ne restait plus qu’à passer un coup de fer et c’était fini.

Merci à Bricabrac, blog sur lequel j’ai trouvé les informations nécessaires pour ces réalisations.

A tout à l’heure, ici où là. Tous unis pour les victimes de la bêtise.

Tous unis derrière Charlie.

Je suis Charlie.

Anti

4 Replies to “Pour rendre hommage à Charlie”

  1. anti Post author

    Hier à Paris, pendant la manifestation, de nombreuses personnes nous ont dit « Chouettes vos t-shirts ». Il régnait une ambiance de fraternité, tout le monde échangeait quelques mots, des sourires aussi. Que de bonheur après ces derniers jours de tristesse.

  2. Terrevive

    J’avais l’impression qu’il faisait froid à la façon d’être vêtus des gens. Les t-shirts à manche courte étaient suffisants ! Certes avec le cœur chaud et le monde, ça devait rayonner ; mais quand même ?

  3. Sampang

    ah ah ah la bricoleuse ! je vois que nous avons passé quelques heures entre les tee shirts ou les banderoles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.