Deux gâteaux maison

La plupart des personnes qui cuisinent savent faire des pâtisseries, ne serait-ce que le fameux quatre-quarts ou le gâteau au yaourt. Là où on change de cour, c’est quand on a à la maison une vraie pâtissière, ce qui est notre cas.

DSC08785p

Hier, deux de mes grands enfants, Paul et Alice, étaient de passage. Pour l’occasion, Gwlad a préparé deux succulents gâteaux avec les ingrédients dont elle disposait, en particulier du chocolat et des bananes. Pas n’importe quelles bananes : celles reçues de La Réunion il y a quelques jours.

DSC08787p

En deux temps et trois coups de cuillère à pot (ou l’inverse), elle nous a bricolé un fondant au chocolat et une tarte banane-chocolat. Quelques morceaux de fruits de la passion en déco, un « Joyeuses fêtes » écrit au couteau et hop ! Il n’y avait plus qu’à consommer.

DSC08792p

C’était absolument parfait, avec quelques tasses de thé et de café. La conversation était joyeuse, comme il se doit. Nous avons parlé de chats (ah bon ?), de voyages (Alice par pour la Thaïlande dans quelques jours) et d’autres sujets à bâton rompu, tout en dégustant nos pâtisseries maison avec un plaisir évident.

Très belle journée à vous

2 Replies to “Deux gâteaux maison”

  1. Terrevive

    Bravo la pâtissière ☺☺☺

    Je réfléchis en même temps sur l’expression « à bâton rompu ».

    Dans le chamanisme on parle en tenant le bâton de parole, c’est sûr que ça ne vient pas de là en utilisant le bâton de façon aléatoire, selon notre envie, ce qui casse le cercle (et non le bâton) LOL

    J’ai trouvé : « L’origine de cette expression reste floue. Cependant, certains pensent qu’elle date du Moyen Age. En effet, à cette période, « bâtons rompus » renvoyait à des tapisseries ayant des bâtons entremêlés en motifs. Mais il est plus probable que cette expression vienne de la fanfare militaire où elle signifiait donner deux coups de baguettes successifs sur un tambour. »

    Bon on a le choix alors. ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.