L’oeuf de dragon

Parmi les cadeaux offerts à Noël, j’ai reçu d’Anti une magnifique poterie faite par Pascal, un ami de longue date de Nadine. Pascal est un spécialiste du raku, cette technique d’émaillage japonaise très particulière et très technique. Il s’agit d’un procédé de cuisson à environ 1000° suivi d’un trempage qui cause un choc thermique.

DSC08781p

J’ai été fasciné par les superbes objets que fait Pascal dès le début. Je ne manque jamais d’aller admirer les pièces qu’il présente sur son étal à chaque fois que nous croisons sa route. La dernière fois, c’était à Nimagine il y a quelques semaines. Pascal avait remis à Anti son coccirisson – là, ce n’est pas du raku, juste beaucoup d’humour.

Et en fait, cette coquine d’Anti en a profité pour lui faire mettre de côté mon futur cadeau de Noël, qui m’a tout de suite fait penser, lorsque je l’ai déballé, à un œuf de dragon. Si vous vous dîtes que les dragons, ça n’existe pas, c’est que vous êtes mal renseignés. Je vous conseille de lire (ou relire) au plus tôt cet article d’Anti qui vous en convaincra.

DSC08782p

Quoi qu’il en soit, rien de plus naturel pour un dragon d’avoir un oeuf en raku. Le mien est vide pour le moment, le dragonnet a dû s’en échapper au moment où Pascal le sortait du feu.

Très belle journée à vous

2 Replies to “L’oeuf de dragon”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.