Des chats libres, de l’anticorrida et Henry-Jean Servat

Hier à partir de 14h30 au Cultura de Nîmes, Henry-Jean Servat était parmi nous pour dédicacer « Le peuple de l’ombre, les aventures humaines et félines des Chats Libres de Nîmes Agglo », en compagnie de Laure Breye, présidente de l’association. La séance de dédicaces s’est tenue à l’initiative d’Henry-Jean lui-même, auteur du très beau texte « Love ». Il tenait à montrer par sa présence son soutien aux actions de l’asso en général et à ce livre en particulier. Lorsqu’il nous a informés de son idée il y a quelques jours, Stéphanie a contacté Cultura qui a aussitôt accepté de nous recevoir.

DSCF2023p

Bien entendu, nous étions là aussi : Stéphanie en tant qu’éditrice du livre et moi en tant que co-auteur de cet ouvrage aux côtés d’Henry-Jean et d’autres, mais aussi en tant qu’anticorrida, Henry-Jean étant l’un des présidents d’honneur du CRAC Europe.

DSCF2028p

Malgré un début de grippe, notre illustre invité s’est montré souriant, affable, charmant avec toutes les personnes qui s’arrêtaient pour acheter le livre, échanger quelques mots et repartir avec leur exemplaire dédicacé.

DSC08733p

J’ai profité de l’occasion pour offrir à Henry-Jean un exemplaire de la nouvelle édition de « Corrida la honte ». Il avait déjà la première version et nous avons donc parlé des ajouts principaux qui enrichissent la seconde, ainsi que d’autres sujets relatifs à notre cause.

DSCF2030p

Pendant que nous parlions, un homme allait et venait à quelques mètres en marmonnant dans son téléphone tout en nous regardant en biais. On pouvait distinguer des amabilités du genre « ils sont là, ces salauds », « oui, lui aussi ». Ça nous a bien fait rire. Derrière nous, il y avait des livres à la gloire de la corrida. Notre présence les rendait difficilement accessible. Personne n’a tenté d’en acheter.

Le temps s’est écoulé agréablement jusqu’au soir. C’était une bien belle journée.

Photos : SL (1, 4), Samandra (2), RL (3)

3 Replies to “Des chats libres, de l’anticorrida et Henry-Jean Servat”

  1. David Joly

    Bravo à tous, et un grand merci à Henry-Jean qui ne se contente pas d’être président d’honneur sur le papier (ce qui serait déjà très bien) mais est également présent sur le terrain à nos côtés dès qu’il le peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.