Des nouvelles des nouveaux

Quelques nouvelles de trois des petits nouveaux que nous hébergeons à la maison : Capucin, Grigri et Harry. Capucin et Grigri sont frère et sœur. Au début très distants avec nous, ils se sont graduellement laissés approcher et même caresser. Capucin s’est montré plus prompt au câlin que sa sœur. Il faut dire qu’ils ont très vite été adoptés par le reste de la communauté féline, jouant très souvent avec les plus jeunes de la bande – Batman, Squirrel, Joli Cœur, Kalinka et Crevette – qui n’ont que quelques mois de plus qu’eux.

DSC08186p

Comme à chaque fois qu’il y a des chatons chez nous, c’est un mâle plus âgé qu’eux qui joue le rôle de maman quand ils en ont le besoin : lèchements, siestes ensemble, apprentissage de certains jeux, toilette, etc. Cette fois, c’est alternativement Squirrel et Joli Cœur qui font les « mamans ».

Ces deux petites merveilles sont proposées à l’adoption, n’hésitez pas à nous contacter !

DSC08200p

Passons à Harry, nommé ainsi par Anti parce que sa queue forme un zigzag qui rappelle la célèbre cicatrice de Harry Potter. Ce matou adulte est apparu dans notre jardin il y a un an environ. Il avait alors une silhouette typique de chat de rue : corps très maigre, donnant l’impression que la tête est énorme. Bien entendu, il ne se laissait pas approcher… mais il a vite compris qu’il avait de la nourriture à sa disposition un peu partout autour de la maison, ce qui lui a permis de reprendre une ligne normale.

DSC08205p

Cet été, il a profité plus d’une fois du fait que les portes restaient tout le temps ouvertes, s’aventurant de façon furtive jusqu’à la cuisine ou passant la nuit sur un canapé ou une chaise avant de s’éclipser à l’aube. Et puis, exactement comme avec Charlot, il a de moins en moins eu tendance à s’enfuir quand on passait près de lui.

Hier matin vers 4 h, il dormait tranquillement sur un fauteuil du salon, entouré de plusieurs autres de nos chats, tous à l’intérieur à cause de l’orage. Quand il m’a vu, il est resté allongé, détendu. Dans la journée, il s’est installé près de la cheminée. Anti a pu s’asseoir à côté de lui et, ô bonheur, le caresser sur le dos et sous le menton. Il s’est même étiré à moitié sur le dos pour mieux en profiter.

DSC08219p

Ensuite, il a trottiné jusqu’à la cuisine pour manger un peu. Ca aussi, c’est un comportement hyper fréquent : câlin, manger, sieste. Les chats, comme tous les mammifères nous y compris, n’ont qu’un seul centre du plaisir dans le cerveau. Ne vous étonnez pas si vous trouvez érotique de manger du chocolat ou appétissant de satisfaire vos désirs.

Très belle journée à vous

DSC08249p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.