Mezzés végés au Libanais

Mercredi soir,  nous sommes revenus chez notre Libanais favori, Gaston et son restau Gastonomie. Nous y étions cette fois en compagnie de Laure et Jean-François. Nous avons été accueillis par Patrick, l’associé de Gaston, un vieux routier de la restauration puisqu’il a officié pendant dix ans aux Oliviers, une table bien connue des Nîmois.

204311

Gaston nous a proposé un superbe assortiment de mezzés végétariens : son incomparable taboulé, du houmous, un caviar d’aubergine, une salade de courgettes au citron à tomber, des fèves au cumin, une salade d’aubergines, des pois chiches au fromage blanc et une nouvelle recette pas encore à la carte, à base de salsifis cuits à feu doux pendant trois heures et agrémentés d’un nappage à se rouler par terre. Avec les desserts, les boissons et les cafés à la turque ou « blanc » (une infusion à l’eau de rose ou à la fleur d’oranger) – cela nous a coûté environ 20 euros par personne, un prix imbattable. C’était Patrick qui œuvrait aux fourneaux, avec un talent remarquable.

Nous avons eu en fin de repas l’occasion de bavarder tranquillement avec Patrick et Gaston, entre anecdotes libanaises et nîmoises, sans oublier de parler musique, Patrick étant un rasta affiché, fan de Marley (c’est un pléonasme) comme nous.

Justement, le weekend commence. Si vous passez par là, réservez-leur votre soirée, plus on y retourne et mieux c’est.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.