Climat 2014, on ne va pas vers le mieux

Comme chaque année à la même époque, voici un résumé des principaux événements climatiques survenus dans le monde lors des huit premiers mois de 2014. Les quatre derniers seront ajoutés au fur et à mesure pour compléter l’année.

climat 280114 nasa

Immense langue de glace au-dessus de l’Amérique du Nord – 28 janvier 2014 (NASA)

Janvier : Vague de froid sans précédent aux USA, avec d’importantes chutes de neige et des températures atteignant -54°C ressentis, ce qui peut provoquer des lésions cutanées au-delà de 5 minutes d’exposition. Plus de 70 records de froid sont battus. Il a fait plus froid à Atlanta (ville du sud) qu’à Anchorage (ville située en Alaska). Au début du mois en France, les températures sont entre 6 et 8° plus hautes que les normales de saison. Une vague de chaleur sans précédent traverse l’Australie, tuant, entre autres, 100 000 chauves-souris. Vague de froid en Chine, inondations dans le Var.

Février : Tempête de plusieurs jours sur le littoral atlantique en France, avec des vagues atteignant 15 mètres de haut. Découverte d’une masse d’algues en décomposition de 800 km au large du Brésil, dont l’origine est due à un été austral anormalement chaud et sec (+2,5°C en janvier et 71% de pluies en moins). Prolifération de méduses géantes au large de la Tasmanie. Tempête de neige d’une intensité record au Japon. La Grande-Bretagne subit son hiver le plus pluvieux depuis 250 ans que les relevés existent.

Mars : des chercheurs mettent en évidence l’influence du réchauffement climatique sur la réduction de taille de certaines espèces de salamandres vivant dans les Appalaches, une région relativement protégée d’autres facteurs tels que la pollution de l’air et la surface boisée. Leur corps est jusqu’à 18% plus petit que ce qu’il était dans les années 1950. il a été également montré que plus la latitude était basse, plus la taille des salamandres était petite, ce qui confirme un effet des températures croissantes sur la taille. La température extérieure a un effet direct sur l’augmentation de leur métabolisme et à moins de manger plus pour compenser, elles diminuent en taille.

DSC05398p

Avril : El Niño s’annonce comme le plus fort jamais connu dans le Pacifique. Masses d’eau exceptionnellement chaudes à plusieurs mètres sous la surface. Ceci pourrait faire de l’année 2014 un record absolu de chaleur et 2015 risque de l’être encore davantage. De plus, cela entraîne un risque maximal d’évènements climatiques extrêmes sur l’Asie et le continent américain principalement. Ouverture de la saison des tornades aux USA, plusieurs villes détruites.

Mai : Globalement, il s’agit du plus chaud mois de mai jamais connu.Des milliers de personnes ont dû fuir leurs habitations dans le sud de la Californie en raison d’importants incendies qui ont également conduit à l’évacuation partielle d’une base militaire et d’une centrale nucléaire. Ces incendies, qui ont également provoqué la fermeture d’une importante autoroute, se sont déclenchés particulièrement tôt dans la saison par rapport à d’habitude. En Bosnie, de violentes intempéries causent les pires inondations connues depuis que les relevés météo existent.

co2 2014

Aucun fléchissement des émissions de CO2…

Juin : Suite à la publication du nouveau rapport du GIEC, Obama annonce un objectif de réduction de 30% d’émissions de GES d’ici 2030. Plusieurs médias grand public décrivent les conséquences concrètes du réchauffement climatique qui s’est aggravé au-delà des scénarios les plus pessimistes faute de décisions cruciales à l’époque du sommet de Copenhague : augmentation de le température entre 3 et 5° (au lieu de 2), montée du niveau des océans pouvant atteindre 82 cm d’ici 2100, diminution massive des glaciers (ceux des Pyrénées pourraient avoir disparu d’ici 2050, ceux des Andes ont été réduits de 30 à 100% en 30 ans, ceux de l’Himalaya menacent de pénurie en eau potable la Chine et l’Inde), disparition de 20 à 30% des espèces animales et végétales, phénomènes météo extrêmes, fin de la banquise arctique d’ici 2050). Violents orages suivis d’une vague de chaleur sans précédent pour un mois de juin sur l’est de la France, la Suisse et l’Allemagne (plus de 38° à Strasbourg, autant que lors de la canicule d’août 2003). La température entre le 9 et le 11 juin est de 10 à 14° supérieure aux normales de saison. Inondations record en Argentine et au Paraguay. Chute de neige en Estonie juste après une vague de chaleur de plusieurs semaines. Violents orages en Italie avec autant de précipitations en 72 h à Rome qu’en deux mois et demi habituellement.

trou-geant-siberie

Juillet : Le premier semestre 2014 a été le plus chaud jamais enregistré depuis plus d’un siècle. Intensification de la sécheresse sur une partie importante des USA. En revanche, plusieurs gouttes froides descendues du cercle polaire sont venues perturber le climat en Europe, avec des températures basses et des orages violents, alors qu’il faisait plus de 30° en Laponie. Apparition de cratères géants en Sibérie, probablement provoqués par des effondrements ou des dégazages brutaux de méthane consécutifs à la fonte du permafrost.

192233

Tempête violente dans le sud-ouest de la France – 8 août 2014

Août : Inondations records en Bulgarie. Recrudescence d’accidents de montagne dans les Alpes, devenues plus dangereuses en raison d’avalanches et d’éboulements directement liés au réchauffement climatique. Multiplication d’épisodes de tempêtes violentes sur la majeure partie de la France. Le mois d’août a été le plus pluvieux de l’année en région parisienne. Selon la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), jamais les USA n’ont connu sur d’aussi grands territoires des extrêmes de températures aussi différents qu’en 2014.

climat USA 2014

(Les quatre mois qui suivent ont été ajouté début 2015)

DSC07011p

Septembre : Une nouvelle étude confirme la fonte accélérée des glaces aux pôles. La tendance obtenue est sans équivoque. « Le signal est désormais tellement fort qu’il n’est plus possible de penser qu’il ne s’agit que d’un phénomène transitoire, estime M. Rignot. Nous sommes devant un phénomène qui est installé durablement. » L’ouragan Norbert provoque de graves inondations en Californie. Un énième rapport de l’agence mondiale de météorologie confirme que le climat est en train de changer en raison de l’activité humaine, principalement l’utilisation de pétrole et de gaz. Très violent ouragan au Mexique le 15. Selon une étude du NRC, une organisation norvégienne spécialisée dans l’aide d’urgence, 22 millions de personnes ont été déplacées en 2013 en raison de désastres climatiques variés, soit trois fois plus de personnes que pour tous les conflits de cette année. Parmi elles, près de 6 millions ont été déplacées à cause de deux méga-typhons aux Philippines. Nouveaux incendies incontrôlables en Californie. Pluies diluviennes et inondations dans l’Hérault, il tombe autant d’eau en 3 heures qu’en 5 mois habituellement.

Octobre : 35 000 morses s’échouent sur une plage d’Alaska faute de banquise. Le typhon Phanfone dévaste le Japon. Nouvelle alerte aux orages dans le sud-est de la France. Les chiffres analysés par la NASA d’une part et la NOAA d’autre part montrent que septembre 2014 a été le mois de septembre le plus chaud jamais observé depuis que les relevés météo existent. Il en est de même pour août 2014. La probabilité que toute l’année 2014 devienne la plus chaude de l’histoire est quasi certaine. En septembre,  la seule partie de la planète qui semble avoir refroidi d’environ 0,5 à 1° pendant que toutes les autres s’échauffaient de 1 à 9° est une zone située en plein milieu de la Russie. Explosion du prix des fruits secs en raison d’une grave pénurie de production en Turquie pour des raisons climatiques (de -60% à -93% de récoltes suivant les fruits). Au niveau mondial, il s’agit du mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré.

Novembre : Multiplication d’épisodes orageux très violents dans le sud de la France, avec plusieurs grandes villes inondées. Certains surviennent de façon tellement brusque que Météo France n’a pas eu le temps de les prédire. Pluies diluviennes également sur le nord de l’Italie. Record absolu de chaleur depuis que les relevés existent sur une large partie du Pacifique nord. Inondations meurtrières au Maroc en pleine région saharienne.

175154

Décembre : Une étude conjointe NASA-Université de Californie démontre que la fonte des glaces dans l’Antarctique a vu son rythme tripler lors de la dernière décennie. Cette fonte paraît irréversible selon les auteurs. Après trois ans de sécheresse record aggravées par des incendies incontrôlables, la Californie connait des pluies torrentielles qui causent de vastes inondations. Un super-typhon de la taille de la France se forme au large des Philippines. Des inondations démesurées dévastent la Malaisie et la Thaïlande.

Parmi les 15 années les plus chaudes jamais enregistrées figurent les 14 du 21e siècle (2001-2014). L’année 2014 est la 38e d’affilée à avoir une température moyenne plus élevée que la moyenne du 20e siècle.

One Reply to “Climat 2014, on ne va pas vers le mieux”

  1. Natale

    •Tous les 1ers du mois, une initiative vient de voir le jour: jeûne pour le climat. http://fastfortheclimate.org/fr/
    C’est, entre autre, un appel à ne pas manger de la viande au-delà du monde de la cause animale! A manger local, bio et écolo. Ou peu, ou moins, ou différemment. Ou à jeûner pour se sensibiliser au manque de nourriture dans le monde.
    Mercredi 1er octobre, je vais donc participer à Lyon. Le soir à 19h30 dans un lieu central à Lyon (que nous vous communiquerons bientôt, si vous voulez) se tiendra une sensibilisation sur ce thème. A cette occasion EELV et divers autres mouvements y participeront.

    Je proposerais le jeu de la ficelle, qui permet de mesurer l’impact planétaire et le coût carbone exorbitant des produits animaux et hors local/hors saison.
    http://www.quinoa.be/je-minforme-3/outils-pedagogiques/jeu-de-la-ficelle/
    Nous proposerons aussi des solutions issues d’un brainstorming.

    Je souhaite aussi que dans les solutions apparaissent: le végétalisme!!
    A ce titre, les associations du droit animal, qui promeuvent le végétalisme, qui promeuvent le respect de la biodiversité sont les très BIENVENUES et peuvent faire stands et animations diverses et variées.
    Tout ce qui peut inciter à manger/penser différemment pour sauver le climat!!

    C’est un outil qui peut se mettre en place partout en France …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.