Liliane et Orianne

Nous venons de passer deux jours à Paris pour y voir Liliane Sujanszky d’une part et Orianne Vatin d’autre part. Anti travaille avec Liliane depuis deux ans sur un livre de cette dernière, basé sur ses plus de quarante ans dans la protection animale, dont pas loin d’une vingtaine à la direction nationale de la SPA puis à celle de la Fondation Brigitte Bardot. Liliane et Brigitte se sont connues lors d’actions menées avec la SPA de l’époque, dans les années 80.

DSC06170p

Le livre commence à avoir une belle allure, même s’il reste encore pas mal de travail pour peaufiner et compléter certains passages. Il va s’agir d’un document extraordinaire et passionnant pour tous ceux qui s’intéressent à la cause animale puisqu’il met en perspective le chemin parcouru depuis ces quarante dernières années, avec les combats qui ont abouti et ceux qui sont hélas toujours d’actualité comme la corrida et la chasse à courre.

DSC06169p

Eugene, l’époux de Liliane, nous a raconté une tentative faite par des aficionados il y a des années d’introduire la corrida en Hongrie, son pays natal. Les Hongrois ont accepté d’en organiser une à condition que les taureaux soient hongrois et non des animaux trafiqués et drogués, comme c’était déjà le cas dans les corridas espagnoles. Résultat : les taureaux locaux, bien plus grands et agressifs que les soi-disant « toros de combat », se moquaient bien des capes et fonçaient droit sur les guignols qui se cachaient derrière, les mettant en déroute. Il n’y a pas eu d’autre tentative depuis.

DSC06180p

Dans la soirée du mardi, nous étions chez Orianne que nous ne connaissions jusqu’alors qu’à distance. Après un passage par la SPA, c’est elle qui a créé récemment le site Planète Animaux, dont son compagnon Simon est le talentueux graphiste. Nous voulions les inviter au restau, mais Orianne tenait à nous présenter leurs trois chiens, Joy, Marvin et Logan. Des shibas absolument adorables, doux, discrets, aimant jouer et heureux de vivre.

DSC06192p

Nous avons passé une soirée géniale avec tout ce petit monde et en avons profité pour fêter l’anniversaire d’Orianne avec un peu de retard autour d’un fraisier, après un délicieux repas végétarien cuisiné par Simon. Faute de bougies, Orianne a soufflé sur la flamme d’un briquet.

DSC06187p

Le mercredi, nous avions un autre rendez-vous boulot très agréable près de la gare de Lyon (sans rapport avec la PA, celui-là), à la suite duquel nous avons croisé un groupe de militants de L214, certainement l’une des associations les plus respectées pour leur travail admirable de sensibilisation auprès du grand public au sort des animaux d’élevage. Nous avons passé un bon moment avec eux à parler des sujets du moment. Anti a pris place dans l’une des cages où ils conviaient les passants à s’installer quelques minutes pour avoir une idée de ce que ressentent les animaux d’élevage contraints d’y passer leur vie.

DSC06211p

Puis, nous sommes revenus chez Liliane pour continuer à avancer sur son livre et enfin, retour à Nîmes par le train, tard dans la nuit.

Très belle journée à vous

La quatrième photo a été prise par Simon, les autres par moi

One Reply to “Liliane et Orianne”

  1. Orianne

    Merci à vous deux d’être passés nous voir, ce fut un régal de passer une soirée en votre compagnie. Vivement la prochaine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.