Des vélos pour les taureaux

Le groupe Bike for Animals (du vélo pour les animaux) est basé à Turin en Italie. Il s’agit d’une association de cyclistes venus d’Italie et dédiés à la défense des droits des animaux, de l’environnement et du véganisme. Les milliers de manifestants anti-corrida venus à Alès en 2013 puis en 2014 ont pu voir et entendre Paolo qui avait, pour l’occasion, rallié Turin à Alès en vélo.

DSC05929p

Chaque année, les cyclistes de Bike for Animals parcourent 2500 km le long des routes d’Italie, de France et d’Espagne, de Turin à Séville, dans le but de sensibiliser l’opinion publique et les médias sur la cruauté des corridas, des « perreras » (chenils de lévriers espagnols), des élevages en batterie et de l’expérimentation animale.

DSC05924p

Au mois d’août 2014, Bike For Animals renouvelle le « Basta Corrida Tour » pour rencontrer encore une fois les militants du sud de la France et d’Espagne lors de son passage à Alès, Nîmes, Lunel, Montpellier, Béziers, Port-Vendres, Barcelone, Valencia, Almeria, Malaga, Séville et bien d’autres.

DSC05939p

Paolo, Matteo et leurs deux accompagnateurs étaient à Alès le 12 août 2014 à 14h30 devant la mairie, où des journalistes les ont interviewés, et ensuite rue Sauvage pour la tenue d’un stand avec une douzaine de militants du CRAC venus pour distribuer des tracts aux passants.

DSC05957p

Un policier municipal a voulu faire son malin en tentant d’empêcher l’installation de la table prévue pour le stand en prétendant qu’aucune autorisation n’avait été déposée. Manque de bol (pour lui), cette autorisation a été donnée au CRAC depuis 2009 par le maire Max Roustan, dans un courrier où il annonçait également accepter, à la demande du CRAC, de supprimer la gratuité pour les enfants de moins de 10 ans.

Nous avons montré cette lettre au policier qui n’a rien voulu savoir. Nous nous sommes installés sans tenir compte de son avis, en lui disant qu’il n’avait qu’à nous verbaliser. Il s’est éloigné et a parlé un certain temps avec on ne sait qui, puis a disparu. Entre temps, nous avons installé sur la table des boissons rafraîchissantes (citronnade, sirop de fraise, jus de raisin) et un cake pour en offrir à qui en voulait. Comme on le voit, il s’agissait d’une nouvelle action terroriste animaliste hyper-violente sur la voie publique.

DSC05966p

J’ai demandé au responsable local des RG, qui était avec nous pendant tout l’événement et qui suit le CRAC à Alès depuis plus de dix ans, s’il pensait faire envoyer les forces spéciales pour nous déloger. Il s’est marré et a dit qu’il avait convaincu le policier irascible que cela ne valait peut-être pas la peine de faire quoi que ce soit. De fait, nous avons pu distribuer nos tracts en toute sérénité, avec un excellent accueil des passants qui déambulaient dans la rue piétonne où nous nous trouvions. Puis, nous avons tout rangé et nous sommes partis, sans aucun incident bien sûr. Curieusement, aucun plan Vigipirate de niveau 3 n’a été déclenché. On espère que les policiers laxistes seront sévèrement sanctionnés.

DSC05933p

Ce matin les cyclistes reprennent la route et se rendent à Lunel en passant par Nîmes. Ils seront à Montpellier le 14 et arriveront à Séville le 26 août. Bonne route à eux !

7 Replies to “Des vélos pour les taureaux”

  1. Alberich

    Bravo à ces cyclistes pour leurs efforts ! De façon générale, c’est une très bonne idée de réaliser un exploit sportif pour la cause anticorrida. En 2011, il y avait eu un évènement marquant contre la corrida : le déploiement d’une banderole au sommet du Mont Blanc. Il pourrait y avoir d’autres évènements. Par exemple, il existe déjà des courses à pieds pour diverses causes : contre certains cancers, contre la faim dans le monde. Il pourrait y avoir une course contre la corrida, un trajet reliant plusieurs villes, ou au contraire un parcours purement urbain formant une boucle relativement courte mais sur laquelle des coureurs se relaient inlassablement 24h/24h pendant plusieurs jours d’affilée. De belles images possibles, notamment avec des flambeaux pour les coureurs de nuit et des échos médiatiques quasiment garantis. Bien sûr, il faut trouver des insomniaques motivés par la lutte anticorrida et capables de courir un bon moment d’affilé 🙂

  2. Paisant

    Très très bonne idée. Il fallait y penser , bien , bien,
    Il faut tout tenter pour sauver nos taureaux martyrises
    Dans les arènes , et chevaux également , souvent. Blesses
    A mort .
    Merci a tous ces cyclistes . Bravo !!!

  3. Céline

    Merci à Bike For Animals !!
    Et merci pour le compte-rendu 🙂

    Super l’idée de faire une course !
    Y a aussi possibilité que le CRAC s’inscrive comme asso participante à la « Course des Héros » 2015. Quelques militants courent 6 km et récoltent quelques sous => visibilité et fonds. Qu’en pensez-vous ?

  4. Céline

    Y a pas de mal Anna 🙂
    En fait j’avais vu un autre commentaire validé entre temps et je pensais que je m’y prenais mal pour poster le mien, donc j’ai insisté désolée.
    En tout cas le CRAC a la « Course des Héros » j’aimerais bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.