Cinq à un

Hier, je vous ai montré des photos de chats par cinq. Hé bien, figure-vous que dans la soirée, certains des petits se sont réunis avec un grand – Morphée – autour d’une assiette de lait (pas du lait de vache, mais de celui qu’on donne aux chatons). Les petits n’étaient que trois, avec Morphée ça faisait quatre. Et pourtant, sur la photo que j’ai prise, ils semblent être cinq quand même, grâce à la grande ombre sur la droite du plus noir d’entre eux, bien plus noir que son ombre d’ailleurs.

DSC04664p

Remarquez, les chats, ça va aussi par un, bien sûr. Le plus craintif d’entre les petits, Squirrel, n’hésite pas à jouer avec ceux de son âge et à courir partout sans crainte, mais il se laisse encore rarement approcher par l’un d’entre nous. Alors, l’admirer immobile dans un lieu ouvert, avec son regard si particulier, éclairé par une belle entrée de lumière, c’est un moment de sérénité, aussi doux qu’une méditation même si bien plus fugitif.

DSC04660p

Après m’avoir regardé, il s’est à nouveau tourné vers le soleil, perdu dans ses pensées ou dans sa contemplation d’une scène que lui seul voyait, indifférent à tout le reste. Je me suis éclipsé discrètement pour ne pas le déranger.

Très belle journée à vous

DSC04663p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.