« Corrida la honte », un superbe article

L’article qui suit a été publié sur le blog de Liousha et Tiki. Il a été repris par Actu.net. Un grand merci à Liousha qui nous a autorisés à le reproduire ci-dessous.

Corrida la honte

Je suis pour l’abolition de la corrida. Je ferai au moins un autre billet sur ce sujet. Mais d’abord aujourd’hui, un billet sur un livre que je viens de lire : Corrida la honte. C’est aussi un billet de soutien à son auteur, Roger Lahana et à son éditrice, Stéphanie Lahana.

La honte, c’est celle que je ne devrais pas éprouver en appartenant à l’espèce humaine qui exerce consciemment (volontairement) sa cruauté envers les autres êtres vivants.

La honte, c’est celle que devraient éprouver les toreros qui s’exhibent torturant des taureaux, des êtres vivants sensibles et conscients — ils souffrent et ils ont la volonté de s’enfuir.

La honte, c’est celle que devraient éprouver les aficionados au lieu du plaisir de voir torturer des taureaux, des êtres vivants sensibles et conscients…

La honte, c’est celle que devraient éprouver les gens indifférents ou affairés au maintien de la corrida. En France, la corrida est maintenue dans onze départements du sud, comme des zones de non-droit (voir ici le texte de loi sur les sévices graves ou les actes de cruauté envers les animaux).

Dans Corrida la honte, aux aspects de la souffrance animale, scientifiquement établie, et de la défense animale, Roger Lahana ajoute les résultats de son enquête sur la tauromachie française.

C’est la « honte française » : les alibis d’une tradition et d’une culture tauromachiques pour obtenir des subventions locales à européennes, la malhonnêteté, l’illégalité, la violence, le lobbying politique, financier, judiciaire…

L’actualité fournit une bonne illustration : une manifestation avait lieu ce samedi 31 mai à Alès — bravo aux 5000 manifestants ! Un arrêté préfectoral a été pris la veille puis remis aux organisateurs le jour même de la manifestation ! L’arrêté plaçait la ville sous plan Vigipirate… honteux encore !

Je vous renvoie vers la présentation du livre aux Éditions du Puits de Roulle et vers une interview de Roger Lahana donnée à Végémag.

Acheter ce livre (prix : 20 €, broché ou 9,99 €, ebook), c’est soutenir l’abolition de la corrida en France — tous les droits d’auteur sont reversés au CRAC Europe (Comité Radicalement Anti Corrida) — et c’est aussi soutenir la défense d’autres espèces animales, les explications sont dans le livre…

Et les chats dans tout ça ? Je vais citer l’auteur.

À quelqu’un qui pense que les taureaux ont la belle vie avant de « mourir au soleil, parfois honorés par leur tueur », Roger Lahana, qui est aussi un amoureux des chats répond :

« C’est aussi insensé que de dire : vous avez un chien ou un chat que vous allez chérir et traiter magnifiquement pendant cinq ans et soudain, un jour, vous allez le mettre dans un enclos où six personnes vont se relayer pour le torturer à mort devant une foule de spectateurs enthousiastes. En quoi le fait qu’un animal ait eu une belle vie devrait rendre sa mort provoquée aussi atroce ? »

Je fais un rêve… il y a en France environ 11 millions de chats domestiques et 7 millions de chiens domestiques. Si les gens qui vivent avec eux… abolie, la corrida !

Liousha

3 Replies to “« Corrida la honte », un superbe article”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.