Jane Goodall anti-corrida

La soirée donnée en l’honneur de Jane Goodall à Aix-en-Provence a été l’occasion de rencontrer cette grande dame de la protection animale et de lui remettre un exemplaire de « Corrida la Honte ».

DSC02933p

La conférence de Jane Goodall était organisée en deux parties, la première consacrée à sa découverte progressive de la sensibilité et de l’intelligence des chimpanzés tout au long des années qu’elle a passées en Tanzanie et la seconde à son combat généralisé pour la cause animale, en particulier contre l’exploitation alimentaire planétaire et pour le végétarisme. Détail amusant : nous étions une dizaine de militants du CRAC Europe à nous rendre à cet événement sans nous être concertés.

crac 3

Lors des échanges avec le public, Blanche a pu prendre la parole : « On est dans le sud et j’aimerais savoir si vous êtes au courant de ce qui se passe dans les villes du sud au sujet de la corrida« . Le public a aussitôt applaudi.

Jane Goodall a répondu qu’elle avait déjà eu à s’exprimer sur la corrida en Espagne, où elle était quelques jours auparavant. Elle a déclaré : « La corrida est cruelle et il est très triste que tant de gens veuillent voir ce genre d’horreur« . Elle a décrit l’agonie des taureaux avec émotion. Elle a tenu à mettre ce sujet dans le cadre plus général de toutes les souffrances infligées aux animaux, en particulier à cause de l’industrie alimentaire, et elle a fait un parallèle entre la cruauté de la corrida qui se justifie par un prétexte culturel et celle du foie-gras qui se justifie aussi par un prétexte culturel.

DSC02946p

Nous sommes allés ensuite la retrouver pendant la séance de dédicaces. Nous lui avons pris deux livres, un intitulé « Ma vie avec les chimpanzés » (pour Laurence et Franck) et l’autre sur l’importance de choisir ce que nous mangeons (« Nous sommes ce que nous mangeons »). Nous avons eu un bel échange sur l’activisme en faveur des animaux.

DSC02955p

J’ai eu le plaisir et l’honneur de lui offrir « Corrida la Honte », après lui en avoir décrit le contenu. Tout cela a fait de cette soirée un très beau moment.

DSC02952p

DSC02956p

Photos : (1) RL, (2) SL, (3) Juste Nadine, (4, 5) anonyme, (6) RL

5 Replies to “Jane Goodall anti-corrida”

  1. Alberich

    Jane Goodall mériterait (si elle était d’accord) de devenir présidente d’honneur du CRAC. Avec sa notoriété internationale, elle apporterait beaucoup à l’association.

  2. turquoiseblanche

    C’était une « sacrée soiré », heureuse de l’avoir passé en votre compagnie. Souvenir mémorable, cet échange même s’il fut bref avec Jane .Il m’a apporté beaucoup. J’aime voir dans les yeux des personnes, c’est un miroir qui ment jamais J’espère qu’elle lira le prospectus des écoles de corridas que je lui ai donné, et que peut être elle comprendra que c’est urgent aussi!
    Merci a vous les jeunes d’avoir été là c’était super cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.