Michèle Rivasi contre la corrida et la fourrure

Nos amis de L214 ont recueilli la prise de position qui suit de Michèle Rivasi, députée européenne EELV pour la circonscription Sud-Est.

rivasi

Êtes-vous favorable à l’interdiction des corridas et des combats de coqs ?

Oui, je suis favorable à l’interdiction des corridas et des combats de coqs, ces deux pratiques étant parfaitement opposées au principe même du bien-être animal. Le taureau comme le coq sont des êtres sensibles, et non des meubles comme l’assimile malheureusement notre Code Civil, à tort (et comme François Hollande continue de croire). Torturer un animal sous couvert de loisir et de tradition n’est pas acceptable.

D’ailleurs, toutes les traditions ne sont pas défendables : certains pays pratiquent l’excision des petites filles, doit-on pour autant cautionner ces actes barbares sous couvert de tradition? En aucun cas cela donne une caution morale. Il y a dans la vue du sang et la jubilation de voir un taureau ou un coq souffrir quelque chose de malsain, qui n’est plus en adéquation avec notre époque.

Je trouve regrettable que la tauromachie ait été inscrite au patrimoine immatériel de la France, nous avons d’autres richesses et talents à mettre en avant que ceux-ci.

Êtes-vous favorable à l’interdiction des élevages des animaux pour leur fourrure ?

Oui, je suis favorable à l’interdiction des élevages des animaux pour leur fourrure. Personnellement, je ne porte pas de fourrure et je le vis très bien! Il n’y a qu’à constater les conditions d’élevages déplorables des visons, renards, lapins et autres et la façon dont ils sont abattus (beaucoup de souffrance car leur mode de mise à mort afin de ne pas altérer la qualité de la fourrure est terrible) pour refuser en bloc ce commerce. Là encore, il y a quelque chose d’indécent dans le port de la fourrure, une pratique démodée qui n’a plus lieu d’être.

Propos recueillis par L214. Photo : Wikipedia.

2 Replies to “Michèle Rivasi contre la corrida et la fourrure”

  1. Alberich

    Tout cela est très bien, je la félicite pour ses positions. Cependant, sur la question de la corrida, on en reste au niveau des idées, il n’est pas mentionné d’action concrète.

    En réalité, le parlement européen peut-il faire quelque chose de concret contre la corrida ? Par exemple, peut-il agir pour que les subventions de la PAC n’aille pas à des taureaux de corrida ? Et si oui, Michèle Rivasi, en tant qu’élue européenne, a-t-elle déjà fait quelque chose en ce sens ou prévoit-elle de le faire à l’avenir ? Y a-t-il d’autres actions possibles du parlement européen contre la corrida ? Des députés européens français ont-ils déjà agi concrètement contre la corrida ?

    Y a-t-il des questions que l’on peut poser aux candidats aux européennes ? (je veux dire, des questions autres que « êtes-vous pour ou contre la corrida ? », mais plutôt des questions orientées vers des actions comme « êtes vous prêt à faire ceci ou cela contre la corrida ? »). Si oui, je les enverrai bien sûr à toutes les listes européennes de ma région (même si, très certainement, ce sera la liste EELV qui sera la plus favorable).

    Merci d’avance si quelqu’un peut me renseigner.

  2. anti

    Comme Alberich, j’adhère forcément à cette prise de position, mais je reste dans l’attente d’actions concrètes. Enfin, il faut bien un début à tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.