Procès de Dax, soutien de Carole Raphaelle Davis

Carole Raphaelle Davis, directrice de deux très importantes associations de protection animale aux USA, vient de nous faire parvenir de Los Angeles son soutien à Jean-Pierre Garrigues, Christophe Marie et Jean-Marc Montegnies. Il s’agit d’une lettre ouverte à Christiane Taubira, qui sera également diffusée aux USA par Friends of Animals. En voici la traduction en français.

Chère Madame Taubira,

C’est avec tristesse que je vous écris de la part de nos adhérents nationaux. Avec tout le respect que je vous dois, vous êtes au sommet d’une hiérarchie qui vous rend responsable d’un sérieux abus de pouvoir au sein de votre gouvernement. Une poignée d’élus se servent de leur position pour promouvoir la torture et l’exécution à l’arme blanche de taureaux, l’encornement de chevaux et des violences psychologiques sur des enfants. Et, comme si cela n’était pas suffisamment grave, voici que ces serviteurs de l’Etat utilisent des procédures judiciaires pour restreindre illégalement les droits de ceux qui s’opposent à la cruauté infligée aux animaux.

Avec une délégation américaine de Friends of Animals, j’ai personnellement participé à une manifestation anti-corrida organisée par le CRAC Europe à Rodilhan en octobre 2013 et j’ai subi un abus de pouvoir inacceptable de la part de la police, de l’armée et d’élus locaux. Je me tenais pacifiquement dans une rue publiquement accessible et une femme tout près de moi a vu son mollet littéralement exploser sous l’impact d’un tir dû à un gendarme à la gâchette facile. J’ai été gazée à bout portant pour avoir exprimé une opinion légitime et répandue.

Nous avons déposé plainte pour ces faits auprès du Consulat des Etats-Unis d’Amérique.

Vous savez, j’en suis sûre, que la corrida est illégale sur 90% du territoire français et que des crimes horribles sont perpétrés sur des animaux uniquement sous couvert d’une exception juridique. Alors que l’opposition à la torture des taureaux a pris une ampleur telle que des milliers de personnes sont prêtes à risquer leur vie pour s’y opposer, il est impératif que vous preniez des mesures pour empêcher encore plus de violence. La corrida est une tradition qui devrait être immédiatement abolie, toutes les personnes civilisées le pensent.

Des activistes des droits des animaux, en particulier M. Jean-Pierre Garrigues, le leader du mouvement anti-corrida en France, sont sur le point de comparaître devant un juge pour avoir appelé des tortionnaires de taureaux et leurs admirateurs des « sadiques » et des « barbares ». Si le taureau était un chien, personne n’hésiterait à traiter de barbares et de sadiques ceux qui le harcèleraient dans une arène et le transperceraient à mort. Les toreros, les éleveurs, les spectateurs et les promoteurs de la corrida sont tous des barbares et des sadiques. C’est un fait. Des millions de personnes en sont d’accord. Va-t-on tous nous traîner devant un tribunal pour énoncer une évidence ? Inculper un homme parce qu’il dit la vérité donne à tout ce cirque judiciaire une odeur désagréable d’affaire Dreyfus. La puanteur de cette injustice a atteint les USA.

M. Garrigues, M. Marie et M. Montegnies ont été étiquetés « terroristes » pour avoir interrompu le « travail » de sadiques. Interrompre le « travail » d’un matador qui torture des animaux est comme interrompre le « travail » dans un camp de concentration. Il était légitime de le faire.

Si M. Garrigues et nos amis de cette cause sont des « terroristes » pour s’opposer à l’injustice, alors nous sommes des millions à l’être. Mme Taubira, votre position au gouvernement vous impose de mettre immédiatement un terme à la torture dépravée de taureaux, à la restriction de droits de l’homme, à la restriction de la liberté d’expression et de la liberté de rassemblement sous votre responsabilité. C’est votre mission et votre devoir d’élever la France vers plus de justice – comme vous l’avez fait avec le mariage pour tous. Il est temps désormais pour vous d’abolir cette exemption spéciale de torturer les taureaux dans une petite partie de la France, de punir les actes de cruauté sur les animaux dans l’ensemble du territoire, d’empêcher ceux qui abusent de leur pouvoir pour promouvoir la cruauté envers les animaux et de protéger les droits de l’homme en France.

Depuis les Etats-Unis d’Amérique, nous soutenons M. Garrigues et ses co-accusés dans leur effort pour abolir cet « art » cruel et inhumain en France. Une délégation américaine reviendra en France prochainement pour se battre pour la justice à leurs côtés. D’ici là, nous continuerons à informer les millions de touristes qui se rendent en France chaque année d’éviter les régions où la corrida est pratiquée et de dépenser leur argent ailleurs qu’en France, là où les « sévices graves », comme vous les appelez, sont illégaux.

Avec mon admiration sincère pour votre combat courageux pour l’égalité devant le mariage et les droits de l’homme,

Carole Raphaelle Davis
Directrice Côte Ouest de la  Companion Animal Protection Society www.caps-web.org
Directrice de Campagnes Europe de Friends of Animals www.friendsofanimals.org
www.rivierarescue.blogspot.com

« Si vous sauvez une seule vie, c’est comme si vous sauviez le monde entier.« 

foa logo

5 Replies to “Procès de Dax, soutien de Carole Raphaelle Davis”

  1. Naldori Elio

    Anche se penso che Mme Taubira se ne fregherà altamente di questa lettera, fa sempre bene sapere che la nostra lotta è sostenuta anche al di là dell’Atlantico. Speriamo intanto che i giudici non siano dei venduti.
    Tutti ad Alès il 31 maggio.

  2. VALIE

     » Va-t-on tous nous traîner devant un tribunal pour énoncer une évidence ? »… Ne serait-ce pas une idée d’action ? Toute personne opposée à cette abomination qu’est la corrida prête à en répondre, en son nom, devant cette farce, en réitérant avec force les mots prononcés à juste titre : « sadiques, pervers, dégénérés ». Combien de français opposés à la
    corrida ?? Beaucoup de dossiers à traiter……

  3. Anna Galore

    Je crois savoir (j’en suis même certain) que depuis que Taubira est au gouvernement, elle n’a jamais pris la parole contre la corrida. En revanche, Valls ne s’est jamais privé de clamer haut et fort qu’il la soutient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.