Aidons la Section Extrémismes Violents à faire son travail

Le CRAC Europe et ses partenaires ont la preuve formelle d’être surveillés par le Bureau de la Lutte Antiterroriste (BLAT). Plus précisément, les fonctionnaires de la Police Judiciaire qui nous suivent font partie de la section Extrémismes Violents et Analyse Transverse, située à Issy-les-Moulineaux.

Les « clients » habituels de cette section sont les djihadistes, les groupuscules ultra-violents d’extrême-droite ou d’extrême-gauche et les bandes intégristes recourant aux enlèvements, aux attentats et aux meurtres. En quoi sont donc concernés les militants non violents de la cause animale qui se contentent de manifester en scandant des slogans et en demandant un débat à l’Assemblée nationale pour faire évoluer les lois dans le respect de la démocratie ? Mystère et paranoïa.

terror08

Il est vrai que les aficionados nous traitent de façon récurrente de terroristes alors que nous ne les avons jamais ne serait-ce que touchés, dans aucune de nos actions depuis des décennies (crier des slogans ou déployer des banderoles ne sont pas encore considérés comme du terrorisme, en France).

Il est vrai que parmi ces aficionados qui nous traitent de terroristes se trouvent des parlementaires qui devraient pourtant connaître la définition qu’en donne la loi et constater qu’aucune de nos actions n’en relève.

Il est vrai que ces parlementaires peu soucieux de ce que dit la loi ont demandé sans fondement juridique la dissolution du CRAC Europe à un autre aficionado qui se trouve être ministre de l’Intérieur.

Il est vrai que c’est de ce ministre que dépend le BLAT et la fameuse section Extrémismes Violents et Analyse Transverse.

Pas besoin d’être un spécialiste d’analyse transverse pour en déduire pourquoi cette section nous surveille, nous lit et probablement nous écoute.

Cela dit, les vrais spécialistes des extrémismes violents qui travaillent dans cette section doivent être plus que perplexes de nous voir débarquer dans leurs dossiers, eux qui traquent à longueur d’année des gens autrement plus dangereux que nous, tels que des criminels fanatisés, des kidnappeurs illuminés, des lapideurs surexcités, des mutilateurs hallucinés, des tortionnaires décérébrés et des poseurs de bombes tarés.

Qu’est-ce que nous venons faire là-dedans ? Nous n’avons jamais frappé, enlevé, torturé, tué ou dynamité le moindre aficionado. Nous ne les avons même pas menacés de quoi que ce soit. En revanche, nous avons été régulièrement les victimes de leurs violences et de leurs menaces de mort.

terror03b

Aussi, et parce que nous sommes des citoyens dignes de ce nom, nous allons aider un peu la section Extrémismes Violents et Analyse Transverse à établir qui sont les vrais extrémistes violents dans le maquis, peut-être confus à leurs yeux, du monde glauque de la tauromachie.

Les photos qui illustrent cet article leur sont destinées. Elles montrent :

1 – Des individus en bande organisée qui commettent des violences physiques répétées sur des militants anti-corrida non violents assis par terre. C’était à Rodilhan le 8 octobre 2011. Les malfaiteurs, bien que parfaitement identifiés et reconnaissant les faits, ne sont toujours pas jugés deux ans et demi après avoir perpétré leur forfait. En revanche, certains de ceux qui s’opposent à eux de façon non violente ont été cités à comparaître en un délai record devant le tribunal de grande instance du département le plus taurin de France.

Ne me faites pas dire que la justice serait manipulée par des politiciens peu scrupuleux au service des intérêts partisans d’une minorité extrémiste. Ce serait la preuve que nous sommes devenus une république bananière où l’arbitraire s’applique impunément.
terror10p

2 – Des scènes de torture rituelle pratiquées en public sur des herbivores sous prétexte de tradition venue d’âges obscurs où torturer était légal. Les tortionnaires, bien que parfaitement identifiés et reconnaissant les faits, se pavanent en public sans être inquiétés. Leurs spectateurs qui les adulent comme des héros sont, selon la loi, complices de sévices graves et actes de cruauté sur des animaux mais ne sont pas poursuivis par la justice non plus.

Ces spectacles de torture ont été interdits par la loi en France pendant un siècle (de 1853 à 1951) en raison de leur barbarie épouvantable mais n’en ont pas moins été pratiqués en toute illégalité pendant cette longue période. Ils sont toujours interdits de nos jours, sauf dans onze départements du sud du pays dont les habitants ont bafoué la loi de façon ininterrompue depuis le 19e siècle en déployant une violence extrême à l’encontre des forces de l’ordre totalement dépassées. Pour ces populations séditieuses et délinquantes, une exception a été votée en 1951, faute de pouvoir leur faire respecter l’ordre républicain.

Ne me faites pas dire que, de ce fait, les citoyens français ne sont pas égaux devant la loi et qu’il y aurait deux lois différentes qui s’appliquent dans notre république suivant le lieu où l’on se trouve. Ce serait la preuve que le Conseil constitutionnel se torche avec la Constitution qu’il est supposé défendre.

DSC01349p2

Messieurs de la section Extrémismes Violents et Analyse Transverse, nous tenons à votre disposition les identités des principaux extrémistes violents dits « aficionados » pris en flagrant délit, ainsi que les preuves irréfutables et multiples de leur comportement factieux depuis 160 ans.

Nous disposons de tous les éléments utiles pour identifier plus généralement la localisation des membres du groupe terroriste extrémiste fanatisé connu sous la dénomination « Aficion ». Nous pouvons vous communiquer tous les lieux de leurs séances de violences en réunion, ainsi que les dates auxquelles se tiennent ces séances. Vous allez rire : ces informations sont librement disponibles dans les médias. Il est possible que vous ne lisiez pas les bons.

Nous avons également des dossiers étayés sur les arnaques fiscales, détournements de subventions, opérations mafieuses, financement occulte, corruptions et autres pratiques illégales commises par certains membres de cette mouvance qui intéresseront votre activité « Analyse Transverse ». Bien que l’ensemble de ces malversations soit connu publiquement et régulièrement dénoncé depuis des décennies, et bien que les faits soient avérés puisqu’aucune plainte en diffamation n’est jamais venue les contester, rien n’a été fait à notre connaissance par vos services pour y mettre fin.

Ne me faites pas dire que vous êtes des fantoches à la botte d’un pouvoir autiste. Vous allez prouver à la face du monde que ce n’est pas le cas en agissant enfin contre les seuls vrais extrémistes violents de ce dossier : les aficionados. Sinon, ce serait la preuve que tout ce que je n’ai pas voulu dire plus haut serait la vérité.

________________________

Crédit photos : Aurélien Sauvons Les Animaux (Rodilhan), Jérôme Lescure (premier taureau), Roger Lahana (second taureau).

24 Replies to “Aidons la Section Extrémismes Violents à faire son travail”

  1. Anneco

    Quand cette histoire éclatera publiquement ce sera une casserole supplémentaire pour le ministre de l’intérieur… Derrière notre pseudo république se cache aujourd’hui une dictature abjecte, mais l’Histoire nous donnera raison, ce n’est qu’une question de temps. Pauvres taureaux… pauvre France!

  2. Nadine Bailly

    Très bon article, c’est bon de remettre les choses à leurs places quelquefois, ils se trompent de cibles une fois de plus !!!! Que voulez vous, dans la détresse et la perdition , ils sont capables de tout. Bravo Anna.

  3. Valenza mario

    On marche sur la tête! L’histoire nous réconforte car jamais le traitement injuste des pacifistes n’a produit les effets escomptés, bien au contraire. Le peuple a raison et quand il gronde, ce n’est jamais bon pour un pays comme la France.
    Ces messieurs qui nous gouvernent seraient bien inspirés de regarder dans le rétroviseur, ils comprendraient que nous avons déjà gagné!
    « Les hommes passent, les idées restent » (ne cherchez pas c’est de moi!).
    La victoire, même si elle est longue à se dessiner, est indubitable!
    En 30 ans de protestations, nous sommes passés de l’ère des cavernes au siècle des Lumières, qu’on se le dise. Jacques Dary se faisait tirer dessus dans les années 80. Aujourd’hui les fanatiques de la secte taurine en sont réduits à se cacher derrière la légalité de la corrida.
    Légale oui mais dès qu’une proposition de loi viendra en discussion au parlement, ses jours seront comptés.

    Que muere la corrida !!!

  4. Anna Galore Post author

    “Les hommes passent, les idées restent” (ne cherchez pas c’est de moi!)

    J’adore ! Mario ? Tu es grand 🙂

    Plus généralement, oui, il y a panique à bord du rafiot Afioc en train de couler et c’est ce qui explique le durcissement et les initiatives plus imbéciles les unes que les autres. La fin de cette barbarie est proche, les aficionados eux-mêmes le savent et l’écrivent sur leurs blogs. Vivement que leur passion morbide disparaisse à jamais du paysage.

  5. Anna Galore Post author

    … et, pour compléter la phrase de Mario, comme l’a si justement dit Jérôme Lescure : « On ne passe pas les menottes à des idées ».

  6. sylvana FERRETTI

    Valls le « pseudo » républicain aux relents de fascisme ! Il a tout d’un « GRAND FRANQUISTE « . Il est en train de rater le train de l’évolution, en marche depuis quelques années ! Tant pis il restera sur le quai avec ses acolytes ! Dans quelques années l’opinion aura oublié jusqu’à son nom !
    valls DEGAGE !

  7. Henry Cornil

    L’Histoire nous donnera raison. Mais à condition de faire vite. Parce que d’ici un vingtaine d’années au plus, l’humanité va s’effondrer. Le Club de Rome nous l’a suffisamment dit et leurs prévisions sont corroborées par les faits.

  8. economides, chryssie

    après lecture de l’article sur l’abolition obtenue en Catalogne, j’aimerais ouvrir un groupe sur la Lorraine qui, trop éloignée pour les manifs, pourrait faire une campagne active au niveau local( pétition papier, réunions d’information et collecte de fond pour éditer des articles dans la presse nationale…comment dois procéder?

  9. Paisant

    Ça n arrêtera donc jamais , ces tueries sur ces pauvres animaux,
    Tout ça est d un autre siècle ……devenons sérieux et trouvons
    D autres jeux plus éducatifs pour nos enfants !!!!!

  10. David Joly

    Esclavagisme, ségrégation, fascisme, nazisme, franquisme, bagne, peine de mort, et bientôt corrida : la poubelle de l’histoire est de plus en plus une grande décharge pestilentielle.

  11. Sylvie

    Bien écrit cet article.

    @economides, chryssie :
    je vous suggère de vous rapprocher de veglorraine. Vous y trouverez sans doute des personnes intéressées et motivées pour participer

  12. yaweah

    Et les pneus crevés, les arènes taguées ou incendiées, etc…c’est pas du terrorisme ? Assumez !!!!!

  13. Anna Galore Post author

    D’abord, non ce n’est pas du terrorisme, c’est du vandalisme et en la matière, il y a bien pire tous les jours et toutes les nuits sans qu’on traite les auteurs de ces méfaits de terroristes. Le terrorisme, c’est faire exploser des bombes, c’est enlever des gens, c’est détourner des avions, rien à voir avec ce dont vous parlez.
    Ensuite, les exemples que vous citez n’ont pas été commis par le CRAC Europe, ni par la Fondation Bardot, ni par Animaux en Péril mais par des personnes isolées et non identifiées. Alors, que les flics fassent leur boulot en identifiant et en arrêtant les coupables et que ces derniers soient jugés et condamnés, aucun problème. Même s’il s’agissait d’anticorridas isolés qui se sont comportés de façon stupide… ou même s’il s’agissait d’aficionados bourrés qui ont trouvé ça très drôle de faire croire qu’il pouvait s’agir d’anticorridas.
    Mais arrêtez d’accuser à tort et sans preuve des groupes de personnes organisées et pacifiques qui n’y sont pour rien.

  14. yaweah

    Même les injures (souvent répétées par des enfants) font de vous des délinquants (cf jugement de Dax envers Garrigues)

  15. Anna Galore Post author

    Tiens ? On n’est plus des terroristes maintenant ? J’en déduis que vous aussi, vous trouvez désormais anormal que le Bureau de Lutte Antiterroriste surveille un citoyen simplement parce qu’il a traité les aficionados de pervers, de sadiques, de barbares et de parents dégénérés.
    Quant au jugement de Dax, il ne s’agit que d’une première instance. C’est en appel puis éventuellement en cassation puis éventuellement devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme qu’on pourra dire si oui ou non ce jugement était justifié et si oui ou non on a le droit de traiter les aficionados de pervers, de sadiques, de barbares et de parents dégénérés.
    Vous remarquerez que ceux de nos amis qui sont venus devant le tribunal de Dax ont brandi des pancartes qui reprenaient exactement ces mots et ne sont toujours pas poursuivis en justice. Pourtant, ils l’ont fait devant 300 CRS, qui n’ont pas bougé le petit doigt pour les en empêcher.
    A propos d’injures, je pourrais, moi, porter plainte contre vous pour avoir écrit un peu plus haut que nous sommes des terroristes alors que nous ne le sommes pas (vous dites maintenant que nous sommes juste des délinquants). Sauf que, bien sûr, vous vous cachez derrière un pseudonyme, ce qui ne va pas faciliter la tâche des enquêteurs que la procureure de Dax ne va pas manquer de faire déployer en nombre comme elle l’a fait pour Jean-Pierre Garrigues. N’est-ce pas ?

  16. yaweah

    Continuez à apprendre à vos enfants de dire « enc…. »,
    Quand à Brigitte Bardot qu’ elle continue à castrer les anes qui l’embêtent, et à interdire les photos d’elle au 1er rang des areènes de Séville.
    Mais l’ incendie de la maison de Viard, c’est pas du terrorisme ?
    Les lettres piégées avec des lames de rasoir , c’est pas du terrorisme ?
    Les coups de feu sur la maison de Casas c’est pas du terrorisme ?

    Je sais, vous allez dire, c’est pas moi, c’est l’autre……facile, mais c’est vous qui provoquez ce que font ceiux qui vous dépassent !

    Quant à mon pseudo, si je l’utilise, sachez qu’ en temps que militant pro corrida, je reçoit des mails de menaces de mort toutes les semaines. Alors oui, maintenant je me cache !

    Alors, commencez par dénoncer les exactions de ceux qui se disent avec vous, après on verra…..

  17. Anna Galore Post author

    D’abord, nous n’utilisons jamais des mots comme « enc… » dans les actions du CRAC Europe. Il y a des consignes très strictes en début de manif pour préciser que c’est rigoureusement interdit. Lors du procès du Dax pour injures publiques, aucun terme de ce genre n’a été relevé par les plaignants qui ne sont pourtant pas suspects de nous laisser passer quoi que ce soit.
    Ensuite, cela ne vous a pas échappé, je ne suis pas Brigitte Bardot et de plus, je ne vois pas ce que les faits que vous rappelez viennent faire dans une discussion sur le terrorisme.
    Passons aux lettre piégées, coups de feu et incendie : ce sont des actes criminels et bien entendu, nous les condamnons, même si leurs auteurs sont inconnus et qu’il s’agit peut-être d’aficionados mécontents qui se sont comportés en mafieux. Je le répète : au CRAC Europe, nous sommes strictement non violents, c’est même écrit en toutes lettres dans nos statuts.
    Donc, oui, bien sûr que je vous dis « c’est pas nous » puisque ce n’est pas nous. Si des débiles ont recours à de tels actes, qu’ils soient arrêtés, jugés et condamnés, quelle que soit leur motivation. Et je ne vois pas en quoi notre comportement toujours non violent pourrait « provoquer » des gens à faire des choses violentes, nous leur montrons en permanence depuis plus de 20 ans que nous réprouvons toute violence (ça n’a pas l’air d’être le cas des aficionados qui, plus d’une fois, nous ont frappé violemment ces dernières années, vivement le procès de Rodilhan 2011…).
    Pour les mails de menaces de mort, ça me surprend : nous les dirigeants du CRAC Europe mettons nos vrais noms, vrais mails et vrais numéros de téléphones portables sur la voie publique et nous ne recevons jamais aucune menace d’aucune sorte (enfin, si, il y en a eu une une fois, un message de menace de mort reçu sur son portable par Jean-Pierre Garrigues… message anonyme mais avec un numéro non masqué, c’est dire s’il s’agissait d’un crétin). Vous êtes sûr que ce n’est pas des « copains » à vous qui essaient de vous faire peur ? Parce que nous, en tant qu’anticorridas, on est opposé à toute forme de mise à mort, et ce n’est pas seulement pour les taureaux mais aussi pour les humains. Donc aucun risque que ça vienne de nous.
    Et même si je l’ai écrit quelques lignes plus haut, je le redis : au CRAC Europe, nous condamnons TOUTES les exactions depuis des décennies. On ne vous a pas attendu pour le faire. Et vous, vous condamnez les exactions commises par les aficionados à l’encontre des anticorridas ? J’en ai des centaines de photos et de vidéos si vous doutez de leur existence, et là on voit très très bien qui frappe sur qui.

  18. chryssie

    YAWEAH…en voilà un qui se prend pour Dieu ( Yahvé ou Jéhovah…) c’est dire s’ils sont présomptueux les afficionados, en oubliant toute fois que le genre animal (dont nous faisons partie), comme le végétal ou le minéral est création de Dieu; celui là meme qui condamne violemment quiquonque emploi son nom à mauvais escient ou commet un crime sur un etre vivant, il applique la loi du Thallion: « dent pour dent, oeil pour oeil, vie pour vie! » Que ces sadiques à la solde du diable soient maudits pour les siècles des siècles; amen!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.