Stop aux propos diffamatoires des élus aficionados

Communiqué de presse

Le CRAC Europe dénonce fermement les propos diffamatoires des élus aficionados

Nous constatons, à travers leurs interventions médiatiques réitérées,  la volonté manifeste des défenseurs de la corrida de faire passer notre association le CRAC Europe pour une structure violente qu’il faudrait dissoudre. Et bien entendu, si messieurs Marleix, Fournier, Couderc et Dumas, députés et sénateurs aficionados, demandent au ministre de l’intérieur la dissolution du CRAC, c’est bien que nous sommes « violents ». Nous invitons les observateurs à ne pas tomber dans ce sophisme grossier.

rodilhan 1

Qui sont les violents ? Est-ce si difficile de le constater de manière objective ? Ce sont ceux qui torturent des animaux pour le plaisir, ceux qui tabassent et menacent de mort des militants pacifiques et sans défense, enchaînés et à genoux sur le sable des arènes, ceux qui crient « A mort, lâchez les taureaux ! » lorsque nous sommes vulnérables, à Rion des Landes le 24 août 2013 ou à Rodilhan le 8 octobre 2011.

Qui sont les victimes ? Les taureaux torturés à mort ! Les militants blessés ! Jamais les aficionados ! A Rion des Landes, un aficionado ceinturait un militant pendant que l’autre le rouait de coups jusqu’au coma. A Rion des Landes les gendarmes gazaient à bout portant des militants abolitionnistes, et à Rodilhan le 27 octobre 2013, ils utilisaient des grenades déflagrantes et des flashballs, moyens totalement disproportionnés, blessants les militants. Pourquoi ? Pour protéger quelques centaines de pervers qui voulaient regarder tranquillement l’agonie d’un herbivore. Pour nous « donner une leçon » ? Peine perdue, cela ne fait que décupler l’indignation et la motivation des abolitionnistes, toujours plus nombreux.

rod  4 contre 1 b

Dans un article du 20 février 2014, on peut lire dans les colonnes du Midi Libre les propos de Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes, au sujet de notre association : « une dissolution semble difficile à exiger actuellement ». En effet, c’est juste impossible. La dictature tauromachique trouve ici ses limites. L’aficion ne sait plus quoi inventer, elle est aux abois.

Le monde de la tauromachie prétend « ne plus rien laisser passer dorénavant ». Soit, il en sera de même pour nous. La manipulation a assez duré et nous attaquerons en justice toute personne physique ou morale qui prétendra que notre association est violente sans pouvoir en apporter les preuves.

rod la haine

La violence des aficionados se fait par des actes, des attaques physiques. Nous répondons par des paroles. Il est temps de cesser cette dérive dans la présentation d’une situation sous tension, car en effet, la corrida est devenue une source majeure de trouble à l’ordre public. Nous attendons une fois de plus un débat démocratique, local et national, sur l’existence de cette pratique réprimée par le code pénal sur 90% du territoire (2 ans de prison et 30 000 euros d’amende pour sévices graves et actes de cruauté sur animaux). Est-ce trop demander ?

Pour l’équipe du CRAC Europe
Jean-Pierre Garrigues, président
Tél. 06 75 90 11 93
www.anticorrida.com

crac header

9 Replies to “Stop aux propos diffamatoires des élus aficionados”

  1. sylvana FERRETTI

    Ces débats sur des radios périphériques concernant la corrida m’enervent ! Il y a longtemps que je n’écoute plus pour des raisons évidente ! J’ai quand même fait l’effort ! Trop tard ! Le dernier intervenant pro-corrida, prenait en exemple une association nîmoise en exemple. Avec cette assoc. Pas de problème ! Grrrrrr…:-) 🙂 🙂
    Vive le crac et ses dirigeants !

  2. Pascale Grandjean

    BRAVO ! En effet cette mascarade ridicule a assez duré … Il est temps que les vrais violents soient désignés et punis . Vive le CRAC et les abolitionnistes 😉

  3. Elsa

    C’est de la manipulation, ils utilisent « la peur » par le biais des médias afin d’influencer les nombreuses personnes qui sont contre les corridas, mais qui n’assument pas et qui ont « peur » justement de se positionner.
    La bonne nouvelle, c’est qu’en arriver là est la preuve que le monde tauromachique est aux abois…
    Merci au CRAC d’exister, nous vous suivrons jusqu’au bout!
    FORZA E CORAGGIO!
    😉

  4. VALIE

    Par contre, se défendre quand on estime être en danger n’est pas condamnable. Protégez-vous !! Prendre des coups sans réaction, afin de prouver dans quel camp se trouve la violence (pour ceux qui douteraient encore!!), est-ce raisonnable ? N’est-ce pas « incitatif » pour les pro-corridas à se « lâcher » davantage ? 🙁

  5. Anna Galore Post author

    Nouvel épisode sur Sud Radio où intervenait le député Marleix qui a aligné les contre-vérités, voire les inventions les plus délirantes : on aurait brûlé des bus (ah bon ? quand ? où ça ?), un de nos militants aurait été lourdement condamné à Alès (non, à Nîmes, et ce n’est pas un de nos militants et sa condamnation est une simple amende), etc.

    Heureusement, Jean-Pierre a pu lui répondre en direct pour démonter toutes ses élucubrations et l’a sommé de confirmer ses propos en précisant qu’on l’attaquerait en diffamation s’il redisait de pareilles âneries. Marleix a bafouillé et a préféré jouer la prudence.

    Fini de rire. Cela laisse entendre qu’une campagne de désinformation est en train de se déployer contre nous mais nous ne laisserons rien passer.

  6. Catherine

    Propos hallucinants… Ils vont finir par s’en persuader eux-mêmes. C’est la débâcle… Tout ceci signe leur confusion face à ce qu’ils savent être inéluctable à savoir la fin de ces spectacles sordides.

  7. Anna Galore Post author

    Oui, ils croient qu’ils vont nous nuire mais ils courent surtout directement au ridicule public. Une déchéance et une décridibilisation de plus à leur « actif »…

  8. Murat

    Je suis de plus en plus scandalisée par les outrances et la petite tyrannie de nos gouvernements (tous partis confondus!)
    Comment se débarrasser de ces élus coupables de conflits d’intérêts, d’abus de position, de copinage en tous genres, et qui accaparent le pouvoir.?,…
    Notre démocratie n’existe pas! Le pouvoir de décision du Peuple est si minime!!
    j’en veux pour preuve l’organisation des municipales dans les grandes villes: le jeu de la  » proportionnelle » favorise indument les « grandes » listes qui à leur tour votent pour leurs amis!!!!!!
    il serait temps d’abolir les « privilèges « !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.