L’état du temps en 2013

Comme chaque année à la même époque depuis 2010, je vous propose pour la quatrième fois consécutive une édition annuelle de l’état du climat. L’année 2013 a été contrastée mais pas vers le mieux. Les épisodes chaotiques ou d’une intensité anormalement forte se sont multipliés partout autour du monde.

DSC02387b

En janvier 2013, un article dans The Independent, le grand quotidien britannique, confirmait ce que beaucoup soupçonnaient : la propagande climatosceptique a été financée pendant des années – et continue à l’être – par des milliardaires liés à l’industrie pétrolière. Environ un demi-milliard de dollars a été investi dans les dix dernières années pour miner la crédibilité des chercheurs et de leurs publications démontrant non seulement la réalité du dérèglement climatique mais sa cause première qui est l’activité humaine.

Malheureusement, ces révélations ne changent rien à l’essentiel : le dérèglement s’amplifie d’une année sur l’autre à un rythme qui dépasse les prévisions les plus pessimistes. Il faut dire que les Etats n’ont, à ce jour, toujours pris aucune mesure réellement efficace pour limiter la catastrophe planétaire en train de se développer sous nos yeux.

DSC02412b

Retour sur les principaux événements de l’année (les quatre derniers ont été ajoutés début janvier 2014).

Janvier : Enchaînement de catastrophes climatiques en Australie : canicule sans précédent, occasionnant des incendies démesurés dont un sur l’île de Tasmanie ; gigantesque tempête de sable au nord-ouest du continent le 9 janvier ; inondations monstres à la fin du mois et tornade dévastatrice. Énormes inondations aux Philippines et au nord de l’Europe. Série de tornades aux USA.

Février : Tornades en Languedoc-Roussillon et dans les Flandres. Sécheresse persistante aux USA, s’étendant sur 70% du territoire américain. Une bonne nouvelle : l’enneigement des massifs montagneux européens est normal, pour la première fois depuis longtemps.

Mars : Énorme tempête dans l’Atlantique, plusieurs cargos échoués. Deux cents raies manta s’échouent sur la plage de Gaza. Un étude montre que la stabilisation relative des températures sur les zonées émergées est due à l’effet protecteur d’une accumulation d’éruptions volcaniques depuis une vingtaine d’années. Néanmoins, la température des océans, elle, continue à croître sans faire de pause, comme le montre la fonte accélérée de la banquise sur les trente dernières années. Une étude est publiée par Science et annonce que d’ici peu, la Terre sera plus chaude que dans les 11300 précédentes années. La décennie qui vient de s’écouler a déjà été plus chaude que 80% des 11000 dernières années. D’un point de vue astronomique, l’orientation de la Terre par rapport au soleil devrait donner des étés de plus en plus froids dans l’hémisphère nord, or c’est le contraire qui est observé. Chutes de neige d’une abondance inhabituelle pour cette période de l’année pendant plusieurs jours sur le nord de l’Europe dont un tiers de la France.

meteo neige

Avril : Sept villes françaises battent leur record de froid pour un printemps. La vague de froid est attribuée au dérèglement climatique provoqué par la fonte excessive de la banquise. Inondations record en Argentine en raison de pluies diluviennes sans précédent dans les annales (jusqu’à 2 mètres d’eau après deux heures de pluie dans certaines régions).

Mai : Inondations dans l’Ain en raison des intempéries. Rapport de l’Organisation Météorologique Mondiale confirmant que 2012 a été l’une des années les plus chaude observées. Gigantesque incendie en Californie en raison de la sécheresse, comme cela est le cas chaque année depuis des décennies. Acidité inégalée des océans depuis 55 millions d’années. Tornade de 3 km de large en Oklahoma, avec des vents soufflant à plus de 300 km/h. Station polaire russe dans l’Arctique évacuée d’urgence en raison de la fonte précipitée de la banquise. Température de 3,7°C relevée le 24 mai à Paris, la plus basse jamais enregistrée à cette date. L’ensoleillement sur l’Est de la France depuis 5 mois n’a jamais été aussi faible (3 h par jour en moyenne). Neige en Suisse, 30°C à Moscou et au nord de la Scandinavie.

Juin : Inondations à répétition dans le sud-ouest de la France et le nord de l’Espagne, avec crues jusqu’à 11 mètres et tornades. Inondations record en Allemagne, Autriche, Slovaquie, République tchèque et Suisse. Plusieurs de ces pays sont mis en état d’urgence pendant des jours, les intempéries causant des crues exceptionnelles, en particulier du Danube. En Allemagne, l’Elbe monte à une hauteur sans précédent de 7 m 46 au lieu de 2 m habituellement. Tornades en Italie et près d’Antibes.

tempete sable australie b

Juillet : Inondations record en Chine. Pluies torrentielles dans le Sichuan. Températures caniculaires record en Chine, sans précédent depuis 140 ans (plus de 41° à Shanghai). Immenses feux de forêt près de Las Vegas. En France, 3e mois de juillet le plus chaud depuis 1900, +2° au-dessus de la moyenne 1981-2010. Plusieurs semaines de chaleur proches de la canicule, entrecoupées de vagues d’orages très violents entraînant de nombreux dégâts, dont une tornade à Dieppe.

Août : Nouvelle vague d’orages violents en France et sur le reste de l’Europe. L’Ouest américain connait une sécheresse sans précédent.  Les deux plus grands réservoirs américains, le lac Mead et le lac Powell, sont à moitié vides. Une étude de la Banque Mondiale annonce que les inondations des villes côtières vont coûter de plus en plus cher dans les années à venir. La progression continue des insectes nuisibles vers les pôles depuis des décennies devient problématique pour la végétation et la sécurité alimentaire mondiale.

Septembre : Inondations record dans le Colorado, faisant plus de 1200 disparus, lors de chutes d’eau sans précédent qui ont inondé entre autres complètement la ville de Boulder. Le 18e typhon de la saison s’abat sur le Japon. Beaucoup plus puissant que les précédents, il provoque des inondations dans quasiment tout le pays. Situation analogue au Mexique où une tempête tropicale conjuguée à un ouragan ont généré des glissements de terrain et des inondations, en particulier à Acapulco.

Octobre : Des méduses bloquent les tuyaux d’arrivée de l’eau de refroidissement d’une centrale nucléaire en Suède, qui est contrainte d’arrêter le réacteur concerné. Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit. L’une des raisons de la prolifération de ces animaux est l’augmentation de l’acidité des océans, elle-même conséquence directe du dérèglement climatique global. Tempête meurtrière sur la Grande-Bretagne, le nord de la France, les Pays-Bas, le Danemark et l’Allemagne. C’est le 6e octobre le plus chaud depuis un siècle, quatre des cinq autres ayant eu lieu dans ces vingt dernières années dont trois depuis 2001.

Novembre : Haiyan, le plus puissant cyclone de l’histoire, ravage les Philippines avec un vent soufflant à 315 km/h, accompagné de pointes jusqu’à 380 km/h. Sa violence exceptionnelle est principalement due au fait que la température des eaux dans cette partie du globe est de 2°C au-dessus des normales de saison. Vague de tornades extrêmement violentes dans le Midwest américain. Violentes inondations en Sardaigne en raison d’un évènement météorologique exceptionnel (450 mm de pluie alors que la moyenne annuelle est de 1000 mm).

Décembre : La tempête Xaver dévaste le nord de l’Europe, avec des pointes de vent à 230 km/h. Les régions les plus touchées sont la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Scandinavie et les Pays-Bas. Abondantes chutes de neige au Proche-Orient. La neige a touché Israël, la Syrie, le Liban, la Jordanie, l’Iran et de façon plus inhabituelle plusieurs régions d’Egypte. La tempête Dick provoque des inondations exceptionnelles par leur ampleur en Bretagne.

122736

_______________________

Les états du climat pour les années précédentes sont ici :

Climat 2012, pire que prévu
Climat le dérèglement s’amplifie (2011)
Le réchauffement climatique, état des lieux 2010

Photo satellite : la France vue du ciel le 14 mars 2013.
Photo en mer : tempête de sable en Australie le 9 janvier 2013 (source web).

One Reply to “L’état du temps en 2013”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.