Redessan, sympa mais…

Notre troisième participation aux journées du Livre de Redessan s’est passée dans la même ambiance de convivialité que les deux précédentes. L’équipe organisatrice est vraiment aux petits soins avec les auteurs et éditeurs, les rencontres ou les retrouvailles d’un stand à l’autre sont toujours aussi agréables et en plus, le soleil a enfin pris le dessus à partir de midi jusqu’au soir.

DSC00063b

Notre stand était imposant, probablement l’un des plus gros de l’expo. Il faut dire que notre éditrice chérie n’a pas chômé depuis qu’elle a créé sa maison d’édition et que, pour poser toute sa production, il en fallait, de la place.

DSC00042b

Nous étions trois auteurs, Kathy, Coco et moi. Les deux premières avaient chacune une nouveauté à proposer. Pour Kathy, il s’agissait de la nouvelle édition de Tisserand du soleil et pour Coco, de son livre co-écrit avec Hugo Blin, Danse avec la vie. Un journaliste de France Bleu Gard Lozère est venu interviewer Coco en début de matinée.

DSC00047b

Aux alentours de midi, nous avons pris la direction de la cour ensoleillée où un apéro nous attendait sous l’olivier, avec une délicieuse tapenade maison. Ensuite, un buffet nous était proposé sous une grande tente, comme les autres années. Tout cela était vraiment parfait.

DSC00074b

La seule ombre au tableau a été le peu d’intérêt du public pour cette manifestation pourtant remarquablement organisée. Il y a eu très peu de monde le matin et encore moins l’après-midi. Cela n’a pas empêché la bonne humeur mais c’était tout de même décevant. Peut-être un effet de plus de la crise, ou alors une conséquence du soleil estival qui, un jour férié, a dû donner à beaucoup l’envie d’aller se promener dehors plutôt que de venir nous voir.

En tout cas, on reviendra l’an prochain !

Très belle journée à vous

DSC00045b

2 Replies to “Redessan, sympa mais…”

  1. Sampang

    Anna je crois que tu as raison sur les deux points de la non présence des visiteurs : un brin de soleil ça fait du bien. C est vrai qu un livre n est pas cher quant à la somme de travail que cela implique, mais il est certain aussi que 2 ou 3 livres par mois c est un budget qui peut être un peu lourd à gérer.
    Bon bah on a le temps pour se préparer à celui de l année prochaine :
    1 – retenir qu au mois de mai, il y a Redessan
    2 – mettre des sous de côté pour pouvoir tout vous acheter ! 😉

    En tout cas votre bonne humeur était au rendez-vous et ça se voit ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.