Une semaine d’action au CRAC Europe

Dans sa lettre d’information tout juste reçue, le CRAC Europe vient de nous informer sur ses dernières actions depuis une semaine environ. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que personne ne chôme sur le front de la lutte contre la barbarie tauromachique.

Petit florilège des évènements les plus marquants :

corrida, crac

1) Sortie du film ALF de Jérôme Lescure

Nous avons consacré déjà deux notes à cet évènement majeur pour la cause animale. Nous comptons bien entendu aller le voir dès qu’il sera projeté dans la région, c’est-à-dire à Montpellier le 21 novembre. Nous avons également sollicité la salle Le Sémaphore à Nîmes mais le responsable de la programmation n’envisage malheureusement pas de le mettre à l’affiche pour le moment. Vous pouvez tenter de lui faire courtoisement changer d’avis en lui envoyant un email à l’adresse le.semaphore@wanadoo.fr (à l’attention de Jean-Sylvain).

Pour rappel, le film a déjà reçu un très grand nombre de prix, ce qui confirme ses qualités. Il s’agit également d’un acte militant, puisqu’il subit une tentative d’étouffement considérable de la part des lobbies pharmaceutiques et de l’industrie cosmétique – à peine une quarantaine de salles en France ont accepté de le passer.

La liste des salles peut être parcourue ici : http://www.alf-lefilm.com/

Exception rarissime dans les médias nationaux, l’émission Télé Matin a permis à Henry-Jean Servat d’en parler à une heure de grande écoute, ainsi que sur France Inter.

corrida,crac

2) Action de sensibilisation des députés devant l’Assemblée Nationale

Mercredi 7 novembre 2012 à 13h, une vingtaine de militants du CRAC Europe et de Un Citoyen de plus ont déployé aux abords de l’Assemblée Nationale d’énormes banderoles représentant des taureaux massacrés lors de corridas.

Sur chacune d’entre elles, au dessus de chaque taureau torturé et agonisant , on lisait une interpellation en direction des députés et de la République Française : ART ? CULTURE ? PATRIMOINE ? SPORT ? CONSTITUTIONNEL ? Les forces de l’ordre venues en nombre ont finalement accepté de laisser cette manifestation se dérouler pacifiquement jusqu’à 14h30.

Merci à tous les militants courageux qui se sont déplacés ce jour et à tous ceux qui n’ont pu être présents mais qui soutiennent et partagent ce combat contre la barbarie.

3) Sortie d’un nouveau livre militant pour la cause animale

Parution de Demain les chiens… et tous les autres. Ce livre est le premier d’une nouvelle maison d’édition créée par David Joly, vice-président de la CVN. Un beau cadeau pour Noël. Le livre sera bientôt disponible à la vente en ligne sur le site du CRAC Europe ou directement chez l’éditeur.

13 euros + 2,50 de port, à commander (chèque postal ou bancaire) à

Éditions Au fil de l’eau
37 rue de la Liberté
59222 Bousies

corrida,crac

4) Des nouvelles d’Amérique Latine

Le groupe parlementaire du Parti Vert Écologiste mexicain a présenté un projet de loi afin « d’interdire la corrida de taureaux dans l’État de Guanajuato ». Lors de la session ordinaire de l’Assemblée régionale, ce jeudi, le député Vert, Jorge Arenas Elizondo, a souligné que la dénommée « fiesta brava » est un spectacle « qui s’appuie sur la torture , la souffrance et l’acharnement contre les taureaux, tout en révélant un non respect total du droit des animaux ».

L’élu a rajouté que la « fiesta brava » constitue une activité à haut risque où on autorise l’entrée d’enfants à partir de 4 ans : « Les mineurs profitent d’un régime spécial de protection pour leurs vie et intégrité et par conséquent on ne doit pas permettre qu’ils assistent à ces spectacles et encore moins qu’ils y participent activement ».

D’autres nouvelles de la lutte anti-corrida au Mexique ici : http://www.anticorrida.com/Des-nouvelles-du-Mexique.html

Et, même si c’est plus anecdotique, un nouveau fait-divers en Espagne vient rappeler la collusion fréquente entre milieux tauromachiques et Milieu tout court : Un torero et son agent arrêtés pour blanchiment d’argent.

5) Une question écrite du Sénateur Roland Povinelli

Nous vous avons déjà parlé de ce sénateur exemplaire, actif combattant anti-corrida et pour la cause animale en général. Il a soulevé au Sénat la question du statut de l’animal dans le Code Cival où, bien souvent, il est considéré comme un objet et non comme un être sensible.

A suivre pour de nouvelles actions, ensemble et sans relâche !

Infos et illustrations fournies par le CRAC Europe, grand merci à eux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.