Les profondeurs du temps et celles des océans

C’est un couple passionné par les profondeurs. Ils s’appellent Chantal et Jacques. Nous sommes chez eux depuis hier après-midi et repartons dans la journée. Leur maison est une caverne d’Ali Baba, avec mille trésors, depuis des coraux rares de Méditerranée jusqu’à une amphore antique, en passant par des icônes russes et une Bible à la couverture métallique fascinante.

rencontre,éditions du puits de roulle

Chantal est paléo-ethnologue, elle connait toutes les grottes ornées de peinture de France, à commencer par celle de Lascaux, à laquelle elle a consacré un livre et dont les recherches ont fait l’objet d’un documentaire sur Arte. Elle a découvert un jour que le long conduit de la grotte mythique était entièrement éclairé par le soleil à un moment unique de l’année, celui du lever du jour au solstice d’été.

De fil en aiguille, elle a reconnu dans les peintures rupestres la représentation des constellations telles que les voyaient les hommes préhistoriques qui venaient là pour y fixer leurs observations. L’un de ses plus grands admirateurs – après son mari – est probablement le conservateur du site de Lascaux, époustouflé par cette fantastique découverte.

rencontre,éditions du puits de roulle

Et pour prouver qu’il ne s’agissait pas d’une coïncidence, Chantal a parcouru cente-cinquante autres grottes ayant servi de refuge à nos ancêtres. Presque toutes avaient une ouverture qui, par les hasards de la géologie, avait une direction privilégiée par rapport à l’un des moments-charnières de l’année – solstices ou équinoxes. Avaient-elles été vraiment choisies par les hommes pour cette raison ? Chantal a un argument fort pour le penser : les rares qui ne pointent vers rien de particulier ne sont ornées d’aucune peinture.

Après avoir publié Sur les chemins étoilés de Lascaux, un premier livre chez un autre éditeur, Chantal en a écrit un second qui sera édité par les Éditions du Puits de Roulle. Puis d’autres, déjà en projet.

rencontre,éditions du puits de roulle

Jacques est un médecin à la retraite. Pas n’importe quel médecin. Il est l’un des pionniers de la médecine hyperbare, celle qui concerne tous les accidents de plongée sous-marine. Lorsque Chantal et Jacques sont venus nous voir à Nîmes il y a quelques semaines, il a tout de suite remarqué nos coraux et coquillages.

Il nous a raconté quelques anecdotes pas comme les autres – la création du service de médecine hyperbare à l’hôpital de La Timone à Marseille, les formations qu’il dispensait sur les plus belles îles de la planète et les plus beaux spots de plongée. Ce n’est pas tout : Jacques a aussi été un médecin légiste, souvent mis à contribution comme expert par les tribunaux.

Jacques est aussi un fin cuisinier.

rencontre,éditions du puits de roulle

Voici la recette qu’il a préparée pour le soir de notre arrivée, un tajine de pintade.

Les ingrédients : une pintade, des tomates, deux gros oignons coupés en lamelles, des pois chiches, des patates douces, du raison sec, des noix de cajou, des feuilles de coriandre, du ras el hanout, du gingembre.

Faire tremper les pois chiches au moins un jour à l’avance, dans de l’eau et un peu de bicarbonate – le petit secret qui les rend tendres. Ensuite, les faire cuire à la cocotte-minute pendant dix minutes et les mettre de côté. Dans une grande cocotte en fonte, faire revenir la pintade coupée en morceaux avec de l’huile d’olive. Retirer la viande, faire revenir les oignons, les saupoudrer de ras el hanout.

Remettre dessus les morceaux de pintade, un gros bout de gingembre broyé finement, les tomates pelées, les patates douces coupées en gros cubes, le raison sec. Couvrir avec un couvercle à tajine et laisser mijoter une quarantaine de minutes. Ajouter les pois chiches, une partie des feuilles de coriandre hachées menues, laisser mijoter pendant encore une quinzaine de minutes, ajouter les noix de cajou et le reste de la coriandre sur le plat.

Manger le tout en bonne compagnie…

Très belle journée à vous

rencontre,éditions du puits de roulle

2 Replies to “Les profondeurs du temps et celles des océans”

  1. Zaza Post author

    Je vais essayer cette recette le hic c’est que mon mari n’aime pas les pois chiches, alors je réfléchis par quoi je pourrai les remplacer, demande à Meur Jacques s’il n’a pasune petite idée à me » donner lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.