Rome en quatre jours – 6 : Le forum et le Colisée

DSCN9641b.jpg

Un forum est un endroit où on se retrouve pour échanger des biens (c’était le cas du premier forum de Rome) ou des idées (les célèbres forums de discussion sur internet en sont l’évolution la plus récente). Le mot « forum » a une étymologie curieuse. A l’origine, il signifiait exactement l’inverse d’un lieu de rencontre : il voulait dire « dehors », « au-delà des portes ».

La raison en est que celui de Rome fut construit sur d’immenses terres marécageuses, hors de la ville, terres que les Étrusques dirigés par Tarquin l’Ancien voulaient assainir à l’aide du tout premier égout, la Cloaca Maxima. Après avoir été un simple marché aux bestiaux, le forum de Rome devint très vite le centre névralgique de la ville et par là-même, de tout l’Empire romain.

DSCN9821b.jpg

Rome est, à ma connaissance, la seule ville au monde à être devenue deux fois de suite la capitale d’un territoire dépassant largement la région où elle se trouve, pour deux raisons totalement différentes : dans l’Antiquité avec l’Empire romain et dès le début du Moyen-âge pour le christianisme au niveau planétaire.

Amusant de voir que les centres successifs de cette ville ont tous les deux été pris sur des marécages insalubres, puisque le Vatican aussi a été bâti sur des marais – assainis, eux, sous Néron.

DSCN9818b.jpg

La capitale de l’empire chrétien s’est, au sens propre du terme, construite directement sur les ruines de celle de l’empire romain. Si les vestiges du forum romain sont en si mauvais état, ce n’est pas tant à cause des siècles qui les ont détériorés – le Panthéon, par exemple, est absolument intact – mais du fait que les constructeurs des édifices voués à la célébration du Christ ont abondamment pillé les pierres et les briques de la Rome antique.

DSCN9799b.jpg

Il est fréquent de voir dans la ville des colonnes vieilles de plus de vingt siècles intégrées dans des églises beaucoup plus récentes, voire même des habitations bâties directement sur d’anciennes arènes comme sur la place San Marcello. La basilique Saint-Pierre elle-même est en grande partie édifiée avec des matériaux pris sur le forum.

Le lieu était prisé pour les promenades il y a trois ou quatre siècles, si on en croit certaines gravures d’époque qui montrent des ruines beaucoup plus complètes qu’elles ne sont de nos jours. Il faut rendre cependant hommage aux responsables successifs de la ville pendant plusieurs milliers d’années d’avoir conservé, sans la recouvrir de maisons plus récentes, la surface immense qu’a occupé et occupe toujours le forum.

DSCN9635b.jpg

Un monument imposant à la gloire de Victor-Emmanuel II a été bâti il y a un siècle, tout contre l’ancien Capitole et le mont Palatin, marquant la limite nord du forum. Sa construction a fait disparaître un quartier médiéval qui se trouvait sur les pentes de la colline. Son style pompeux a fini, après bien des controverses, à être accepté comme l’un des sites-clés de la ville par ses habitants.

DSCN9869b.jpg

Au sud-ouest, un champ immense (500 mètres de long sur une centaine de large) borde les ruines. Il s’agit du Circus Maximus, le plus grand hippodrome de la ville, qui pouvait accueillir jusqu’à 385 000 spectateurs, un record jamais battu depuis. C’est dans un petit bâtiment appuyé à une église orthodoxe, au nord de la piste, que se trouve la Bouche de la Vérité (bocca della verità), dont la légende dit qu’elle se refermera sur la main de celui qui ment.

DSCN9656b.jpg

A l’est du forum se dresse le fameux Colisée, mot qui dérive de Colosseum (le Colosse) du nom donné à une statue géante de Néron érigée à proximité et disparue depuis longtemps. Sa structure est la même que celle des arènes de Nîmes (et de beaucoup d’autres) mais l’immense amphithéâtre est en bien plus mauvais état, à cause du pillage de ses pierres et de tremblements de terre successifs.

DSCN9841b.jpg

Le fait que son plancher ait disparu permet de voir les sous-sols qui abritaient, sous la piste, les animaux sauvages et les gladiateurs avant qu’ils ne soient poussés vers la surface par des trappes, pour la plus grande joie sadique des spectateurs, qui oubliaient ainsi pendant quelques heures leur propre misère.

Le Colisée pouvait recevoir jusqu’à 75 000 personnes et a été utilisé pendant cinq siècles avant d’être laissé à l’abandon. Il est représenté sur la pièce de monnaie italienne de 5 centimes d’euro.

Très belle journée à vous

2 Replies to “Rome en quatre jours – 6 : Le forum et le Colisée”

  1. Anna Galore Post author

    Lorsque j’aurai terminé la série de notes sur les sites que nous avons visités, je vous donnerai quelques détails pratiques sur notre séjour et, en particulier, les itinéraires qui nous ont permis de faire tout ça en quatre jours à pied.

  2. anti Post author

    Passionnant ce résumé ! C’est vraiment impressionnant de voir ces ruines au milieu de la ville, de penser qu’elles n’ont pas été la proie d’un marché immobilier qui les aurait fait disparaître…

    Le Colisée n’est pas si impressionnant que je l’imaginais, probablement parce qu’à Nîmes nous avons « les arènes » qui reste l’amphithéâtre romain le mieux conservé au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.