Le doigt et la datte

Deglet-Palm-tree.JPGNous sommes actuellement à Marrakech pour quelques jours. Notre hôtel se situe au cœur d’une palmeraie.

Savez-vous que le mot « datte » vient de la même racine que le mot « doigt » ? Ils ont tous les deux pour étymologie le grec ancien δάκτυλος (dactylos), le doigt, en référence à la forme de ce fruit.

La plus célèbre des dattes en France est la Deglet Nour. Cette fois, c’est en arabe que le mot « doigt » est cité, puisque cela signifie le doigt de lumière. On dit de cette variété qu’elle est la reine de dattes et qu’elle est un soleil en miniature. Son nom remonte à plusieurs siècles, lorsqu’elle a été importée au Moyen-âge depuis l’actuel Irak, sur les rives du Tigre – dont le nom arabe est Dejla, qui a été déformé en deglet.

Il existe plus de trois cents variétés de dattes mais la Deglet Nour est de loin la plus consommée. Le plus grand exportateur en est la Tunisie, pays où j’ai vu le jour. Le Maroc a longtemps produit une autre variété, charnue et moelleuse, la Mejhoul, mais elle est devenu très rare, la plupart des palmeraies qui la produisaient ayant été ravagées par une épidémie au XIXe siècle.

La Tunisie possède plus de la moitié de l’effectif mondial des palmiers produisant la variété Deglet Nour. Avec quelque 1,3 million de palmiers Deglet Nour sur plus de 4 millions de palmiers-dattiers, les oasis contribuent à hauteur de 10% de ses exportations agricoles. Les autres 50% sont partagés entre l’Algérie (1 million de palmiers), les USA (250 000 palmiers) et Israël (50 000 palmiers).

La France est aujourd’hui le principal importateur d’Europe et le plus gros consommateur de dattes, en particulier de la Deglet Nour. Pendant le mois du ramadan, la rupture du jeûne se fait avec quelques dattes accompagnées d’un verre de lait.

Très belle journée à vous

Source et photo : Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.