L’oisillon dans la maison

Hier, vers 18h, alors que le mistral déchaîné rendait l’air atrocement glacial et que Gwlad venait de rentrer à la maison, elle est remontée toute excitée, le poing fermé.

– Un oiseau vient de rentrer dans ma chambre ! Je l’ai dans la main !

Et là, pour nous montrer, elle ouvre sa main… et l’oiseau s’envole. Bon, il n’est pas allé loin. Il s’est posé aussitôt juste à côté, en haut de l’étagère qui surplombe le bureau d’Anti.

DSCN7692b.jpg

C’est un tout petit oisillon. Il est plutôt lent, probablement engourdi par le froid et apeuré de se retrouver là même s’il fait bien meilleur que dehors. Gwlad nous a raconté qu’il s’était présenté devant sa porte-fenêtre et qu’il avait l’air de vouloir entrer. Alors, elle lui a ouvert et il s’est aussitôt glissé à l’intérieur.

Nous avons vite trouvé une solution pour lui offrir un répit à l’abri du froid tout en le mettant hors de portée de nos grands fauves – hier matin, Maoré m’a ramené un autre oiseau, mais mort celui-là.

J’ai pu l’attraper sans difficulté dans la main et, avec Anti et Gwlad, nous l’avons libéré dans la salle de bain du bas. La pièce est spacieuse s’il veut un peu voler et surtout, facile à sécuriser sans que cela gêne qui que ce soit – il y a aussi des toilettes et une douche à l’étage. Anti lui a servi son repas du soir en installant une boule de graisse et de l’eau.

DSCN7693b.jpg

Il ne semblait pas vraiment effrayé, il s’est posé d’abord sur la petite chaîne stéréo (j’ai laissé la photo en cadrage un peu large pour que vous puissiez voir à quel point il est petit), puis a voleté d’un perchoir improvisé à un autre.

Nous avons quitté rapidement son nouvel abri pour la nuit afin de ne pas le stresser plus longtemps. Nous lui avons laissé la lumière allumée un petit moment pour qu’il puisse plus facilement se repérer. J’ai fait un petit tour en fin de soirée pour éteindre, il dormait déjà, la tête entièrement enfouie sous les plumes de son corps.

Ce matin, l’air est toujours froid mais le vent est tombé. Nous l’avons laissé repartir. Peut-être qu’il repassera nous voir ?

Très belle journée à vous

DSCN7694b.jpg

3 Replies to “L’oisillon dans la maison”

  1. Terrevive Post author

    Quel joli oiseau ! il est un peu vert : est-ce un verdier ?

    Avec le vent déchaîné et glacial d’hier, il avait trouvé l’abri idéal.

    Oui, peut-être reviendra-t-il !

  2. Anna Galore Post author

    Ce matin, il n’y a pas de vent et un grand soleil, ça devrait aller. 🙂

    Je me demande d’ailleurs – mais je n’y connais rien – s’il est possible qu’il y ait eu des naissances chez les oiseaux en décembre ou janvier chez nous. Avec les températures qu’on a eues très souvent au-dessus de 15° jusqu’à fin janvier, nos haies étaient pleines d’oiseaux (et encore aujourd’hui) qui piaillaient abondamment à longueur de journée, comme au printemps. Est-ce qu’ils nidifiaient ? L’oisillon d’hier semblait vraiment très jeune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.