Petr Spatina joue pour Skoda

pont charles.jpg
Pont Charles – Wikipédia

De mon séjour à Prague, en République Tchèque, il y a de ça quelques années, je garde le souvenir d’une ville très belle et très agréable, un peu hors le temps. Je garde aussi un pavé dans ma chambre, le souvenir de délicieuses bières (notamment la Pilsner Urquell, ma préférée), d’une soirée passée dans un ancien café communiste trop génial situé sur – je dis bien sur – la Vltava, rivière qui traverse la ville, souvenir aussi du fameux Pont Charles et celui de ses musiciens de rue enchanteurs, typiques de la ville.

Voyez plutôt :

Merveilleux… Alors, pas étonnant que ce même homme scotche le jury d’Incroyable Talent…

et qu’on le retrouve dans la dernière pub pour Skoda, le constructeur automobile tchèque…

… dessinant avec 597 coupes de cristal, les formes du nouveau modèle luxe de la marque (une réalisation de l’agence allemande Sehsucht, basée à Hamburg et Berlin).

Voilà, après la musique des tuyaux, la guitare harpe, le glass harp ou verres musicaux.

Pour en savoir plus, je vous propose cet article de Jean-Claude Welche : La harpe de verre et le glassharmonica

La harpe de verre et le glassharmonica sont 2 instruments fabriqués avec des verres. Leur conception et la manière d’en jouer sont toutefois fort différentes. Harpe de verre, instruments de verres musicaux fabriqué artisanalement par Jean-Claude Welche en 2006.

La harpe de verre

Dès le moyen-âge on trouve des croquis de récipients en verre ou porcelaine frappés pour produire des sons musicaux, notamment en Chine et en Perse. En Europe, les premières traces de musique sur verres datent de 1492. Il faut cependant attendre 1743 pour voir apparaître l’idée de frotter le bord des verres : c’est à l’irlandais Richard Puckeridge qu’elle est attribuée. Il était ainsi à faire des verres un véritable instrument de musique qu’il appelle « orgue angélique » (« angelick organ »). Trois ans plus tard, le célèbre compositeur allemand Gluck annonce lui aussi qu’il va jouer en concert à Londres du verrillon (un instruments constitué de verres à vin placés verticalement sur une table ou une caisse de bois). Et en 1761, Ann Ford, une virtuose de l’instrument proche de Puckeridge, fait publier le manuel Instructions for the Playing the Musical Glasses…

Harpe de verre (glass harp en anglais et glasharfe en allemand) est le nom donné au 20e siècle par Bruno Hoffmann, musicien de Stuttgard (1913-1991), à l’ancien glasspiele ou verrillon. La harpe de verre n’a donc pas de cordes en verre (!), mais Hoffmann lui a trouvé une certaine ressemblance sonore avec la harpe éolienne, instrument de musique à cordes « jouées » par le vent.

La harpe de verre sera reléguée au rang de curiosité, voire d’instrument de foire pendant la période de gloire d’un autre instrument de verre inspiré de celui-ci : le glassharmonica. Néanmoins Bruno Hoffmann consacra sa vie aux instruments de verre, à redécouvrir et perfectionner la harpe de verre, à rechercher, jouer et enregistrer le répertoire prévu originalement pour le glassharmonica. Il adopta une disposition chromatique des verres de bas en haut permettant de jouer jusqu’à des accords de 6 sons. La joueuse allemande vivant en Suisse, Ingeborg Emge, joue aujourd’hui sur un des instruments de Bruno Hoffmann fabriqué avec 50 verres soufflés spécialement, et s’attache à perpétuer sa tradition musicale. Il existe très peu de musiciens professionnels en Europe occidentale. Internet aidant, on s’aperçoit qu’ils existent foison de joueurs talentueux de harpe de verre dans les pays de l’est.

Lire la suite sur le site de l’auteur

petr spatina madrid.jpg
Visiter le site de Petr Spatina
et découvrez d’autres vidéos tout aussi sublimes

Belle journée à tous,

anti

3 Replies to “Petr Spatina joue pour Skoda”

  1. Anna Galore

    Magique ! Un enchantement !

    Ce qui me scie – en plus de la virtuosité des interprètes, cela va sans dire – c’est avec quelle facilité ils arrivent à faire résonner une note de leurs verres. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé mais moi, il me faut au moins une bonne minute de rotation de mon index sur le tour du verre pour qu’il veuille bien se mettre à entrer en résonance. Eux, ils semblent à peine les effleurer et hop, ça sonne !

  2. anti

    Je viens d’ajouter un lien en fin de note vers le site de l’artiste sur lequel on peut voir d’autres vidéos superbes.

    anti, fan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.