Coup de coeur à l’association « Les chemins d’Aluna »

aluna.jpg

Adi / Le Roy est arrivée sur notre blog par un matin d’hiver 2009, via l’article Tchendukua /// Le Peuple Kogis . Depuis, elle a été de près ou de moins près à l’origine de certaines notes ici : Voyages d’Ici et d’Ailleurs, La montagne ensommeillée, Cormoran (Voir tag Adi). Aujourd’hui, je souhaite lui dédier ce coup de cœur car elle vient de créer le blog de l’association Les chemins d’Aluna, que je vous propose de découvrir avec moi.

aluna photo foret.jpgLes chemins d’Aluna est le nom de notre association créée le 14 septembre 2010 à Brest. Notre but est de proposer au public une découverte éducative et ludique des richesses naturelles du territoire Finistèrien en randonnant à travers ses bois et sentiers. Chaque randonnée permet à l’association de récolter des fonds pour soutenir des œuvres humanitaires et culturelles ou des projets en rapport avec la protection de la nature.

Aluna signifie Souffle ou Esprit de la nature en Kagba (langue des Indiens Kogis de Colombie). Nous avons choisi ce titre car Les chemins d’Aluna apporte son soutien à cette communauté vivant en parfaite harmonie avec son environnement immédiat.

Voici donc un blog dédié à notre Terre et à ceux qui la foulent. Vous trouverez ici différentes informations sur nos actions réalisées et à venir.

Merci de votre visite et bonne promenade !

La prochaine marche de l’association aura lieu le dimanche 7 novembre sur le thème de L’automne et ses petits habitants. Pour les plus grands, quelques notions sur l’histoire du bois de Keroual seront enseignées.

Les fonds recueillis seront reversés à l’association Tchendukua, Ici et Ailleurs. Cette association, fondée par Éric Julien, permet aux indiens Kogis de devenir propriétaires de leurs terres ancestrales sur lesquelles peuvent se transmettre aux générations actuelles et à venir une identité et une culture en totale harmonie avec la nature.

Pour les informations pratiques : Cliquez ici 😉

Belle journée à tous,

anti

5 Replies to “Coup de coeur à l’association « Les chemins d’Aluna »”

  1. Kathy Dauthuille

    Très belle idée ! et joli nom !

    Aluna, c’est plus encore ; c’est l’énergie ; ça fait partie du complexe de l’univers des Kogis « à une autre réalité, étrangère à la nôtre… » selon Gerardo Reichel-Dolmatoff.
    Outre Eric Julien que l’on connaît bien, il y a aussi Alan Ereira qui a écrit « Le coeur du monde ».

    Bref, des personnes ouvertes à d’autres perceptions et d’autres fonctionnements. Super !

  2. Le Roy

    Merci pour vos encouragements ! Petit à petit les événements se dérouleront et , je l’espère, feront grandir les consciences d’ici et d’ailleurs…

  3. terrevive

    Justement je suis en grande conversation sur ce sujet avec Daniel Lehmuller :

    http://www.psycho-energie.fr/component/content/article/86-ethnologie/149-les-indiens-kogis-de-colombie?directory=62

    Voilà ce que j’apporte sur Aluna :

    Selon les Kogis, c’est “ Aluna ” – la pensée, l’âme, l’énergie… – qui aurait créé des formes différentes pour chacune des expressions du vivant. Chacune de ces expressions possède sa propre Aluna, capable de communiquer avec celles des autres. Tous les êtres vivants ont une pensée, une force spirituelle qui dynamise la vie. Sans “ Aluna ”, le corps n’est qu’une matière inerte dont les éléments naturels interagissent chaotiquement les uns avec les autres, avant de pourrir et de disparaître. Les interactions entre la pensée/énergie Aluna et la matière créent une autre force, que les Kogis appellent “ Seiwa ”. Les enfants sélectionnés pour devenir Mamu s’engagent dans une initiation de plusieurs années. Menée intégralement dans l’obscurité, leur éducation vise à les faire entrer en relation avec l’esprit de chaque chose. Ils ne connaîtront pas la mer physiquement, mais par son esprit. Ils ne connaîtront pas le jaguar, sauf en esprit. Lorsque l’enseignement prend fin, le Mamu qui a accompagné son élève sur le chemin du savoir peut alors prononcer la phrase rituelle : “ Tu as appris à voir à travers les montagnes, à travers le cœur des hommes, tu as appris à regarder au-delà des apparences. Maintenant, tu es un mamu. ”»

    Eric Julien cite souvent ce mot en lui donnant le sens d’énergie, d’esprit, de conscience, d’origine.

    Dans le livre Le cœur du monde de Alan Ereira

    Je devais comprendre aluna, car sans cela je ne comprendrais jamais rien.
    Aluna contient tout ce qui est passé et tout ce qui peut devenir. Aluna, c’est l’intelligence, la concentration de la pensée et de la mémoire qui forme un pont entre « l’esprit », humain et l’univers, mais aussi le monde des forces cachées qui gouverne la fertilité du monde. Aluna permet la croissance, la naissance et la sexualité ; c’est l’énergie spirituelle qui provoque la vie. Sans aluna, le monde serait stérile et n’aurait jamais commencé..

    Maintenir la réalité est un acte d’équilibrage subtil ; assurer la stabilité du flux dynamique d’ aluna nécessite une pensée profonde, une compréhension profonde. Voilà ce que je devais apprendre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *