Monsanto condamné !

monsanto31.jpg
Vous devez être génétiquement modifiés
pour résister aux toxiques chimiques si vous voulez avoir un espoir de survivre ici.

Il est minuit. Nous venons de passer une belle journée qui s’est terminée par le visionnage d’un film étonnant, magnifiquement fait et interprété : « La chute » de Oliver Hirschbiegel, film dont l’action se déroule à Berlin en 1945 et qui retrace la chute du IIIe Reich et je trouve un message de Sapotille m’informant de la chute d’un autre Reich, nouvelle qui me ravit !

Un agriculteur gagne en appel face à Monsanto

Paul François.jpgBERNAC (CHARENTE). L’agriculteur intoxiqué par un herbicide de Monsanto devra être indemnisé, a décidé la cour d’appel de Bordeaux.

La chambre sociale de la cour d’appel de Bordeaux a condamné avant-hier l’assurance accidents des exploitants agricoles (AAEXA) à indemniser Paul François, un agriculteur de Bernac (16), près de Ruffec, gravement intoxiqué en 2004 par un herbicide fabriqué par le groupe chimique américain Monsanto, le Lasso.

« La cour d’appel a confirmé la décision de première instance, condamnant l’assureur à prendre en charge l’accident et la rechute de mon client au titre de la législation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles », a indiqué l’avocat de l’agriculteur, Me François Lafforgue.

Selon l’avocat, la juridiction bordelaise « a établi le lien de causalité entre les troubles et l’herbicide produit par Monsanto », ajoutant que c’était « une première en France devant une cour d’appel ».

Vente interdite en France

En première instance, en novembre 2008, Paul François, âgé de 45 ans, avait obtenu auprès du tribunal des affaires de sécurité sociale d’Angoulême la reconnaissance d’un lien entre la pathologie dont il souffre et son intoxication.

L’assurance accidents des exploitants agricoles, qui n’avait pas voulu prendre en charge la rechute de l’agriculteur après une première hospitalisation, avait fait appel de cette décision.

M. François avait été empoisonné, en avril 2004, en manipulant du Lasso contenant notamment un solvant nocif, le chlorobenzène, et dont la vente est interdite en France depuis 2007.

L’agriculteur, à la tête d’une exploitation céréalière de 240 hectares, avait inhalé ce produit alors qu’il nettoyait une cuve-pulvérisateur ayant contenu le Lasso.

Depuis cette intoxication, l’agriculteur souffre de violents malaises, de vertiges, de moments d’absences ou de pertes de connaissance.

« C’est une grande victoire, après quatre années de procédure. C’est important pour moi et pour les autres agriculteurs intoxiqués », a indiqué M. François, affirmant qu’il avait été contacté par « des dizaines de victimes et de famille de victimes ».

Cette nouvelle est très bonne. Ca me fait penser à l’amiante. J’espère que toutes les victimes seront reconnues comme telles et soutenues dans tous les sens possibles. (Source Sud-Ouest)

Sur le même front, Percy Schmeiser avait obtenu gain de cause contre Monsanto concernant les OGM. (Depuis 2004, Percy Schmeiser a reçu plusieurs prix, dont celui du Mahatma Gandhi en Inde et le Right Livelihood Award au parlement suédois en décembre 2007, récompense aussi connue comme le prix Nobel alternatif).

A consulter, le site Combat-Monsanto et les nombreux articles que nous avons consacré aux dangers des produits de cette firme américaine : tag OGM.

anti

3 Replies to “Monsanto condamné !”

  1. Anna Galore

    Magnifique nouvelle ! Je pense, comme toi, qu’on va vers un grand mouvement comme celui qu’a suscité l’amiante, au vu du nombre croissant d’actions couronnées de succès contre cet empoisonneur planétaire.

  2. valentine

    Excellente nouvelle en effet. Mais si seulement on pouvait passer à la vitesse supérieure. Le temps presse…

  3. Nymphéa

    En utilisant ces produits, les agriculteurs connaissent le risque qu’ils prennent pour leur santé et celle de toute la population. Ne vaudrait-il pas mieux prévenir que guérir ?

    Chiffre affolant:
    « La France est le second pays consommateur au monde et le premier utilisateur européen de produits phytosanitaires (appelés également pesticides), avec un peu plus de 100 000 tonnes déversées chaque année. »

    Alors qu’on nous recommande de manger plus de légumes et de fruits, donc plus de produits chimiques !!!
    Il serait temps que nos agriculteurs se tournent vers une agriculture moins intensive et plus naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.