Une nuit de rêve

Image4.jpgHier soir, avant de nous poser avec quelques pizzas devant un bon thriller (Panic Room, avec Jodie Foster et Forest Whitaker, tous les deux remarquables), j’ai commencé l’écriture de la dixième nouvelle de J’ai treize envies.

Le titre en est : « Une nuit de rêve ». Pour la citation en exergue, j’ai trouvé amusant de reprendre la fameuse phrase de Nietzsche dont Catherine a fait son dernier mot du jour : « Deviens qui tu es ». Cette déclaration va prendre, dans le cadre de la petite histoire que je vais raconter, un sens décalé que n’avait certainement pas prévu le philosophe tourmenté, qui vécut toute sa jeunesse entouré uniquement de femmes, celles de sa famille, ce qui a sans doute lourdement influé sur sa perception restrictive et frustrée des rapports homme-femme, une fois devenu adulte.

Dans ma nouvelle, par contre, point de restriction et encore moins de frustration. « Deviens qui tu es », n’est-ce pas également revendiquer l’envie d’assouvir ses fantasmes les plus profonds ? N’est-ce pas écouter ses pulsions les plus secrètes et les satisfaire jusqu’au bout ? Mais tout cela n’aurait que bien peu d’intérêt s’il ne s’agissait que de raconter des scènes de sexe les plus débridées possible. Certes, mon récit sera, je l’espère, érotiquement excitant mais il n’en restera pas moins d’un romantisme absolu. Car, oui, si la pornographie est glauque, l’érotisme, lui, est beau.

Très belle journée à vous

19 Replies to “Une nuit de rêve”

  1. catherine Post author

    10 !!! « Plus que » 3 et… J’ai hâte de lire ces nouvelles !!!

    « Deviens qui tu es » sur le plan amoureux aussi… Intéressant… Je pense qu’une profonde connaissance de soi aide aussi à l’épanouissement amoureux !

  2. sapotille Post author

    Je pense qu’une profonde connaissance de soi aide aussi à l’épanouissement amoureux !

    yes yes yes!!!J’aime infiniment ce que tu viens de dire Catherine!-)

  3. ramses Post author

    Anna, souviens-toi de ne pas m’oublier dans ton « comité de relecture »… J’ai très envie de découvrir en avant-première comment tu te seras sortie de cette chausse-trappe que représente la littérature érotique (il y a bien eu VGE, mais il a rajouté du comique à la situation, c’est trop…) Romantique et érotique… C’est presque un anagramme !

  4. Anna Galore Post author

    Pour le comité de relecture, tu es membre d’office, pas de risque que je t’oublie !

    Et c’est gentil de ne PAS me comparer à VGE mdrrrrr !

    Anna érotique (comme dirait Gainsbarre)

  5. anti Post author

    « Et c’est gentil de ne PAS me comparer à VGE mdrrrrr ! »

    Mdrrr !

    La question qui reste en suspend… pourquoi une nuit ? Pourquoi la Nuit ? Pourquoi une seule ? Ah ! Là ! Là ! Vivement bientôt 😉

    anti

  6. Anna Galore Post author

    Pourquoi une nuit et pourquoi la nuit, ça, tu vas le savoir en lisant la nouvelle.

    Pourquoi une seule ? Parce que c’est juste une nouvelle. Si on ajoute plein d’autre nuits (disons, allez, en tout mille et une, par exemple), ben c’est plus une nouvelle, c’est un très gros recueil de nouvelles ou même un roman.

    Anna, chère rasade

  7. ramses Post author

    Anna,

    Aucun risque de te comparer à VGE… Toi, tu as de l’humour ! Et, sauf erreur, tu ne joues pas de l’accordéon ?

    Mes nuits sont plus belles que vos jours…

  8. Anna Galore Post author

    Euh, non, pas d’accordéon non plus – même si je trouve l’instrument plutôt beau quand il est bien utilisé.

    Anna, Président c’est un fromage ?

  9. Anna Galore Post author

    Je l’ai déjà réveillée pour lui dire qu’elle pouvait continuer à dormir. Elle était super contente. Là, elle dort.

    Anna, la voix de l’éveil

  10. ramses Post author

    Sapétille (couvre-toi bien, parce que -20° faut pas rigoler !)

    « ..Anti, la voie du rêve 😉 »

    J’espère qu’elle ne rêve pas de voie quand même !

    A mon avis, elle est plutôt « sous le soleil, exactement… pas à côté, pas n’importe où… »

  11. sapotille Post author

    Sapétille (couvre-toi bien, parce que -20° faut pas rigoler !)
    Merci Ram’ mais..
    un peu quand même, çà réchauffe… La preuve: aujourd’hui -6 seulement…

  12. anti Post author

    Mdrrr vos échanges !

    anti, la voie de l’anti-rêve : celle de la réalité, mais de la super réalité 😉 Et voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.