Un film sur le marché de l'eau financé par les internautes

Une info vue sur Eco89 (l’un des satellites de Rue89) : pour financer la réalisation d’un documentaire sur l’organisation du marché de l’eau en France, deux cinéastes allemands ont fait un appel de fonds auprès des internautes. Résultat ? Ils ont rassemblé 100 000 euros et pu réaliser leur film.

L’initiative en revient à Jean-Luc Touly, président de l’Association pour un contrat mondial de l’eau (Acme).

Les deux cinéastes allemands, Leslie Franke et Herdolor Lorenz, ont silloné la France pendant un an pour interroger en particulier des élus et des représentants de Veolia et de Suez, les deux entreprises qui détiennent le marché de l’approvisionnement en eau du territoire français.

Leur film, Water makes money (l’eau fait de l’argent), n’a pas de diffuseur. Arte a refusé, après avoir essuyé les menaces de poursuistes en diffamation de Veolia, suite à la diffusion du premier film des deux Allemands, qui portait justementt sur l’eau en Allemagne.

Le film montre à quel point les élus ont eu le sentiment de se faire rouler dans la farine pendant des décennies par Veolia et Suez. De nombreuses associations, dont France Libertés, soutiennent le projet, avec pour objectif de pouvoir diffuser le film en février 2010 à l’occasion des élections régionales.

Source : Quand les internautes financent un film sur le business de l’eau (Eco89)

4 Replies to “Un film sur le marché de l'eau financé par les internautes”

  1. anti Post author

    J’adore !!! Vraiment, internet est génial et permet de s’exprimer malgré tout. Le fait que le film n’ait pas encore de diffuseur, c’est rien. Au pire, il circulera gratuitement sur le net, sera enlevé et remis régulièrement et les autres là, ils l’auront profond 😉

    Bravo ! Bravo ! Et encore Bravo Jean-Luc Touly !!!

    Bravo à tous ceux qui ont participé !!!

    anti

  2. ramses Post author

    « Ne sèche pas tes larmes … bois-les ! »

    Un long article, qui décortique méthodiquement le « scandale de l’eau » et les profits exorbitants qu’en retirent les 3 Sociétés privées qui se partagent le marché mondial :

    http://eau.apinc.org/spip.php?article336

    Ca ne m’étonne pas qu’on mette des bâtons dans les roues au réalisateur de ce film !

  3. Juliette Fleury Post author

    Z’etes naifs ou naifs : ce mec Touli c’est un politicart (candidat près de chez moi dans le 91) et il va se présenter aux régionales avec son petit film qu’aurons financer des pauvres zozos comme vous et moi alors qu’on avait même pas idée. Dans le genre manoeuvre et malhonnête ça se pose là.

  4. Anna Galore Post author

    C’est à ça que sert un blog, Juliette : permettre à d’autres que nous de compléter les sujets dont on parle et (comme ici) donner un point de vue différent.

    Cela dit, si je peux me permettre une remarque de forme, un commentaire qui commence par une moquerie ou une marque de mépris adressée à tous ceux qui sont passés avant, ça ne donne pas forcément envie de le lire sereinement jusqu’au bout.

    Quant au sens de ton message, ce que tu dis n’enlève rien à l’intérêt de ce que ce monsieur a fait. S’il dénonce certaines choses à juste titre, j’espère bien qu’il sera élu, comme j’espère que bien d’autres Verts le seront.

    Pour info, ce mec Touli (comme tu l’appelles) a été licencié de Veolia pour avoir dénoncé les agissements de sa boîte, après 30 ans d’ancienneté. On peut donc raisonnablement supposer qu’il a des infos solides.

    Au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.