Jurassic Park, le retour

jura dino1.jpg

C’est Le Progrès qui a sorti le scoop en premier : des traces nombreuses de dinosaures ayant vécu là il y a 150 millions d’années viennent d’être découvertes « sur la commune de Plagne, dans l’Ain (entre Oyonnax et Bellegarde-sur-Valserine, à une heure de Lyon). La qualité des traces, leur taille, la longueur des pistes qui révèlent le déplacement de ces animaux impressionnants feraient de ce site le plus important d’Europe.

Ce lieu a incontestablement été fréquenté par de nombreux sauropodes (dinosaures herbivores de grande taille) avant de devenir le paradis des marcheurs, Une découverte «colossale» selon les deux paléonthologues qui travaillent sur le site. Jeudi matin, cette découverte sera rendue publique. Le Progrès a pu cependant se rendre sur le site et obtenir quelques informations sur cette découverte, qui fera sans doute grand bruit dans le monde scientifique. »

Le nouveau Jurassic Park de retour au pied du Jura ?

jura dino2.jpg

Source et photos : Le Progrès

15 Replies to “Jurassic Park, le retour”

  1. anti Post author

    J’suis assez sceptique en même temps l’info à l’air vraie… Dorian n’y croit pas.

    Dommage qu’il n’y ait pas d’infos sur l’histoire de cette découverte elle-même.

    anti

  2. ramses Post author

    Heureusement que les dinosaures ont disparu… On a construit tout près du site l’un des plus hauts viaducs autoroutiers (70 mètres de hauteur), ils te l’auraient fait valser à la « 2012 » !

    L’empreinte du pied est impressionnante, comparée avec la chaussure !

  3. ramses Post author

    Anti, il y a beaucoup d’infos sur le net depuis quelques heures…

    « Le monde des paléontologues est en ébullition. Le chercheur lyonnais au CNRS Jean-Michel Mazin, qui a observé les traces de dinosaures découvertes sur le site de Plagne (Ain), parle « d’empreintes énormes », pouvant atteindre deux mètres de diamètre. « C’est du jamais vu jusqu’à présent ! Cette découverte revêt une dimension internationale ! », souligne le paléontologue. »

    Je serais surpris qu’un chercheur au CNRS diffuse de fausses nouvelles…

  4. Catherine Post author

    Moi, ce qui me surprend, c’est que ce soit resté là tant et tant d’années sans être altèrés ni détruits ni même découverts !!! Ca c’est de la folie ! Du coup, comme Anti, ça me rend un peu septique mais bon… Après tout, pourquoi pas !

  5. anti Post author

    J’suis allée voir Ramses et n’ai trouvé que la multi diffusion de la même info d’où mon scepticisme (Raphaël Zacharie de Izarra est décidément trop fort !!!) et le fait que je trouve dommage que, pour le moment, on n’est pas plus d’infos sur le comment de cette découverte. Cela étant dit, je ne remets pas en cause l’existence d’empreintes de dinosaures en règle générale.

    anti 7 tiques.

  6. Netsah Post author

    Je pensais que c’était en rapport avec la retransmission à la télé hier soir sur euh… TMC de tous les Jurassic Park en film mais dans le désordre (j’aime pas quand ils font ça.. en plus y a une suite logique dans ces films).

    Moi je ne suis pas dutout sceptique, il n’y aurait rien de surprenant à ça (voir lien plus bas), mais ravi qu’ils aient trouvé un nouveau site. Le plus gros site européen était déjà en France en Ariège.

    « Dorian ? La chaussure, ce n’est pas celle du dinosaure, hein ? Ou alors sur la pointe des pieds, à la limite. »
    ROFL 😀

    Un peu plus sur les dinosaures en France et les lieux principaux (avant cette découverte, wiki n’est pas encore actualisé)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dinosaures_en_France

    Netsah is the Joker on Facebook 😀

  7. ramses Post author

    Anti, cette découverte remonte à 6 mois, mais est restée secrète, tant que les chercheurs n’étaient pas certains de ce qu’ils avançaient.

    Extrait de l’Article du Point d’hier :

    « C’est une découverte paléontologique « colossale ». Des traces gigantesques de dinosaures ont été repérées sur un territoire situé sur la petite commune de Plagne, dans l’Ain. Les empreintes des reptiles – disséminées sur un terrain qui approcherait les 10 hectares – atteindraient deux mètres de diamètre.

    Les paléontologues les attribuent à des sauropodes, une famille de dinosaures à laquelle appartiennent par exemple le diplodocus ou le brontosaure. « Il s’agit de grosses bêtes. Nous n’avons pas encore mesuré leur pointure, mais ce sont des pieds de 1 m 20 à 1 m 30 de long », révèle le paléontologue lyonnais Jean-Michel Mazin qui a examiné les traces avec Pierre Hantzpergue, tous deux chercheurs au CNRS et rattachés à l’université de Lyon 1.

    Dimension internationale

    Ces empreintes de sauropodes ont été repérées le 5 avril dernier par des membres de la société naturaliste d’Oyonnax. Quarante-huit heures plus tard, alertés, les deux paléontologues Jean-Michel Mazin et Pierre Hantzpergue arrivent sur place, sur le qui-vive. Après avoir étudié les traces pendant l’été et effectué plusieurs sondages, ils confirment l’ampleur de la découverte. La qualité des empreintes, leur taille, mais aussi la longueur de la piste sur laquelle on peut suivre le déplacement des reptiles pourraient faire de ce site le plus important du monde. « C’est extraordinaire. C’est du jamais vu jusqu’à présent ! Cette découverte revêt une dimension internationale », affirme Jean-Michel Mazin.

    La piste de Plagne pourrait détrôner plusieurs sites déjà réputés pour leurs traces de dinosaures comme la formation Morrison qui s’étend du Nouveau-Mexique au Montana, sur la partie ouest des États-Unis, un site portugais près de Fatima, ou encore en France, dans le Jura. « Mais les empreintes y sont beaucoup plus petites », note le chercheur du CNRS. Pour l’heure, les paléontologues doivent encore poursuivre leurs fouilles et étudier le terrain avec minutie. Et surtout élaborer un nouveau plan de communication. Le CNRS souhaitait garder cette découverte secrète jusqu’à jeudi, mais l’existence de ces traces a été révélée mardi dans le quotidien Le Progrès. »

    Compte tenu de l’expertise des deux chercheurs, cette découverte ne peut être un « fake ».

  8. Kathy Dauthuille Post author

    On a vu des photos hier aux informations ; c’est vrai que l’on ne fait pas trop attention à la forme du sol lorsque l’on marche ! C’est tellement grand que l’on ne pense pas à une trace de pas ; il faudrait presque avoir une vue aérienne !

  9. Catherine Post author

    « Ou plutôt sceptique ?

    Anna, antiseptique »

    Ouch… Ca pique !!! oui sceptique bien sûr !!! 🙂

  10. Anna Galore Post author

    La façon dont tu écrivais septique me semblait fosse, en effet. 🙂

    Sinon, chers amis sceptiques ou pas, l’info est bien confirmée et elle est présentée ce matin comme une découverte majeure qui marquera l’histoire de l’archéologie. Le site d’une douzaine d’hectares va être entièrement mis à nu, il faut enlever une couche de terre d’une cinquantaine de centimètres pour mettre la roche à nue partout. Il pourrait révéler plusieurs milliers de traces du genre de celles qui ont été déjà trouvées. Les travaux vont durer de quatre à cinq ans selon le chercheur CNRS qui a fait la découverte, interviewé ce matin sur France-Info.

  11. Netsah Post author

    Y avait aucune raison d’être sceptique (je sais je me répète) et tant mieux que ce soit confirmé.

    Netsahic park

  12. Maylis Post author

    Salut à tous les fans de JP et désolée de cette intrusion !
    Un petit commentaire pour vous annoncer la naissance d’un tout nouveau site sur notre passion commune : les bêbêtes à grandes quenottes (et à grandes griffes) :
    http://www.jurassicpark-themepark.com/
    C’est le projet un peu fou de Mathieu qui compte bien ouvrir son Jurassic Park à lui !
    Venez découvrir le site et dites nous ce que vous en pensez dans le Livre d’Ambre.
    A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.