Gnothi seauton

890516704.JPGHier, premier cours de natation pour Enzo. Il n’avait plus ses brassards mais je le tenais, bien sûr. Il a accepté assez facilement de faire des petites traversées en s’appuyant juste sur une frite, ce qui est déjà un grand pas en avant. Inutile de dire qu’il était surexcité. On va reprendre tout ça aujourd’hui.

J’ai pu écrire le chapitre 9 des Neuf soeurs. Safiya, l’héroïne, se retrouve dans la situation la plus extrême qu’elle ait jamais eu à vivre. Un homme veut la contraindre à lui faire des choses très désagréables. Elle trouve une solution originale pour se débarrasser de son agresseur.

Comme le résume Anti, elle doit désormais faire face à trois obstacles majeurs jusqu’à la fin du récit : cet agresseur qui n’a sûrement pas dit son dernier mot, la communauté de personnes dans laquelle elle se retrouve qui est sous la domination d’un pervers coupable de plusieurs crimes impunis, et pour finir, ses propres limites qu’elle est loin de maîtriser.

197673403.JPGMe vient à l’esprit la célèbre devise gravée sur le fronton du temple de Delphes : Γνῶθι σεαυτόν (gnothi seauton, connais-toi toi-même). Sans aucun doute la clé qui fera la différence entre la réussite ou l’échec de Safiya d’ici que s’inscrive le mot Fin.

1924419088.JPGJe pense, à ce sujet-là, que j’aurai terminé le manuscrit d’ici la fin du mois. Ca tombe bien, Anti veut à tout prix connaître la suite très vite. Et moi aussi. Suivant notre emploi du temps d’aujourd’hui, il est fort possible que je me lance dans le chapitre suivant d’ici ce soir.

Hier soir, alors qu’Anti allait chercher Nico à la gare, le ciel étalait sa splendeur comme il le fait si souvent ici en été. Les photos du crépuscule sont prises depuis la maison.

Nous avons dîné sur la terrasse, face au micocoulier qui, selon la jolie formule de Kleman, s’est encore régalé de nos rires.

Très belle journée à vous

5 Replies to “Gnothi seauton”

  1. anti Post author

    « Un homme veut la contraindre à lui faire des choses très désagréables. »

    Oh ben ça dépend hein. Il est juste un peu rude le Gérard, mais bon, c’est pas forcément désagréable.

    A part ça, très belle et douce journée hier. Depuis que Anna a pris son vendredi avant-hier, je suis complètement déboussolée, je dois réfléchir pour savoir quel jour on est et je me sens comme en chute libe, tombant sur un immense édredon de plumes. Trop bien ! De plus, l’arrivée de Nico hier pour plusieurs jours, après le passage de nos amis en début de semaine dernière, confère une ambiance très auberge espagnole à cette maison. Et ça, comme le micocoulier, j’aime…

    Très belle journée à tous, aussi belle au moins que les photos de ce ciel, magnifiques.

    Allez ! Le café m’attend 😉

    anti

  2. anti Post author

    Ce « Gnothi seauton » est en écho avec les mots de Guy Belzane sur la note « Métamorphose » :

    http://www.annagaloreleblog.com/archive/2009/07/10/metamorphose.html

    « C’est que le métamorphosé n’apparaît pas comme fondamentalement « autre », qu’il n’a même peut-être jamais été autant lui-même. Tout se passe en définitive comme si la métamorphose était depuis toujours inscrite dans le destin, dans le nom (Daphné transformée en laurier, qui se dit en grec… daphnê !), dans le caractère ou l’inconscient. Comme si nous nous trouvions moins en présence d’une transformation que d’une révélation. Et si on ne se métamorphosait jamais qu’en soi-même ? Si la métamorphose n’était autre que la réponse, ambiguë, à l’éternelle question de l’identité. »

    anti, Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem.

  3. Anna Galore Post author

    Très bien vu… en phase avec les vers que j’ai mis au fronton du chapitre 10, une chanson de Jean-Louis Aubert :

    Qu’est-ce qui te fait
    Courir après
    Un autre toi-même
    Pour que tu t’aimes

  4. ramses Post author

    Anti,

    « Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem »… VITRIOL ?

    « Visite les entrailles de la terre, et en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée », cette pierre qui est certitude intérieure permettant d’affronter les épreuves de la vie qui forgent nos âmes et sont notre plus précieux trésor. » (cgjung.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.