9 Replies to “Le blog de Gwladys”

  1. Anna Galore

    Gwlad est emplie de talent. C’est un plaisir permanent de suivre sa maturation et de la voir s’exprimer sous des formes toujours différentes. Ses photos me scotchent souvent. Son poème à la mémoire de son père déborde d’émotion et de pudeur en même temps.

    Et elle n’a pas encore 12 ans… Le meilleur est encore à venir.

  2. ramses

    J’ai été voir le blog de Gwladys, j’ai laissé un petit message sur « Paloma ». Je n’avais jamais vu auparavant de chats aux yeux bleus en amande… C’est vrai qu’elle a été trouvée rue Watt ?

  3. anti

    « … C’est vrai qu’elle a été trouvée rue Watt ? »

    Mdrrr !!! Ca fait deux fois que tu poses la question et que je ne comprends pas… Du coup, je suis allée relire le blog de Mr Jekyll, forcément.

    « Watt est une charmante rue glauquissime à faire frémir un mort-vivant. Elle s’engouffre sans vie dans un trou noir sans fond où rien ne bouge. Une caverne sombrement éclairée par des lampadaires borgnes. La rue Watt, dans sa majeure partie, s’étire sous un tunnel décati et inquiétant.

    Pas de maison, pas de piéton, pas de pigeon ni de chat »

    ???

    Et là, qu’est-ce que je vois-je ????????????????????? Anna Galore qui raconte des conneries. Je cite :

    « D’ailleurs, c’est là que nous avons recueilli notre chatte grise, Paloma, qui a, depuis, un regard complètement halluciné. A côté, Stephen King, c’est de la gnognotte. »

    Forcément, je comprends mieux. Mais non. Anna ment… Anna sera punie…

    Ramses ? Tu seras vengé !!!

    En attendant, l’histoire de Paloma est là : http://www.annagaloreleblog.com/archive/2008/11/17/17-novembre-2007-–-17-novembre-2008.html

    anti

  4. ramses

    Anti,

    Merci d’avoir « creusé » chez Jekyll !

    C’était assez hallucinant, cette histoire de Paloma trouvée rue Watt, mais après tout, pourquoi pas ? J’ai tendance à croire tout ce qu’Anna conte ! (Pas trop forte, la punition !)

    J’ai lu la vraie histoire de ces bénévoles qui consacrent leur temps à sauver les chats abandonnés et à les confier à des familles d’accueil. Paloma ne pouvait mieux tomber que chez vous ! Et maintenant, elle a un « bébé » à s’occuper, Imhotep !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.