Un sourire comme un soleil

pa011337.jpg

En plus des photos, Gwladys écrit des chansons.

En voici une très belle qu’elle vient de composer.

Un sourire comme un soleil

Un sourire comme un soleil

Un jour de tristesse
En rentrant chez moi
J’avais perdu tout
Ce qui me faisait rêver
Quelqu’un de ta famille
N’était plus ce monde
Je l’aimais tellement j’en est pleuré des années

Un sourire comme un soleil
Même les jours où tu te sens seul
Et qu’il pleut, il faut penser à lui
Mais ne pas pleurer comme la pluie
Il n’aurait pas voulu que tu sois triste pour lui
Il aurait envie de te voir sourire comme le soleil qui
Continue de nous éclairer tous les jours
Car tout continue

Mais cette personne était
Celui qui vous fait toujours un sourire
Et rire même si vous avez fait
Une bêtise et il vous aimera toujours
Autant et quand je sais ça je pense
Qu’il aurait voulu que je fasse

Un sourire comme un soleil
Même les jours où tu te sens seul
Et qu’il pleut il faut penser à lui
Mais ne pas pleurer comme la pluie
Il n’aurait pas voulu que tu sois triste pour lui
Il aurait envie de te voir sourire comme le soleil qui
Continue de nous éclairer tous les jours
Car tout continue

Cette personne que tu aimais tant
Elle est toujours au fond de toi
Et elle restera toujours là au fond de tout cœur
Quand tu te lèves chaque matin
Tu penses à lui en regardant le soleil se lever
Et tu lui dis bonne nuit quand il se couche
Et avant de t’endormir tu penses
« je t’aime papa »

Gwladys

anti

Photo Anna ou anti ?

12 Replies to “Un sourire comme un soleil”

  1. Anna Galore

    Très très beau et très touchant.

    Nous en parlons toujours au présent et souvent de façon joyeuse, parce qu’il est avec nous, avec son sourire comme un soleil…

  2. anti

    Aujourd’hui, ça fait un an jour pour jour que j’ai dit « au revoir » à Michel alors qu’il était encore vivant. Ca me fait très bizarre. Je crois que je n’oublierai jamais son regard ce matin là. Il y avait trop de choses à dire et à entendre dans ses yeux. Les mots de Gwladys sont extrêmement apaisants. Elle a vraiment du talent cette enfant.

    anti

  3. ramses

    Magnifique photo, très belles paroles…

    Tu as raison, Gwladys, on n’oublie jamais ceux qui nous ont quittés. Chaque matin, chaque soir, j’ai comme toi une pensée et même un petit monologue, qui m’aident à regarder l’avenir avec confiance. Les épreuves nous rendent plus forts.

  4. Vanessa

    Ce texte est magnifique, et incroyablement touchant. Que de talent, et surtout, que d’optimisme et de maturité ! Et oui, les gens que l’on perd nous accompagnent toute notre vie et ne meurent jamais vraiment tant qu’on continue de les faire vivre dans nos souvenirs, de revoir leurs rires, leurs joies, leurs sourires, tant qu’on continue de penser à eux, et même si la vie continue, elle ne continue pas « sans eux », mais avec eux, d’une certaine manière, même s’ils ne sont pas physiquement présents…
    Bref, je suis vraiment très émue de ce texte. Merci Gwladys !

  5. boudufle

    Gwladys tes mots sont ceux du coeur et ils sont beaux,
    beaucoup peuvent reciter avec toi , pour un père, une mère, un ami…
    Ceux qui sont ailleurs, ne me quittent jamais, ils sont à chaque moment de la journée avec moi,
    pas de mausolés, pas de photos, mais la petite musique du : »nous sommes un » toi, vous, moi.
    Le soir une étoile et bonsoir toi!
    le matin un oiseau, bonjour tu es en avance !
    et si un mot, une musique…merci j’avais oublié…

  6. sapotille

    Les mots ne sortent pas..mais.. mon coeur en silence accompagne vos si belles réponses à ces si profondes pensées de Gwladys.

  7. Zaza

    Texte trés touchant et rempli d’émotion, les êtres que nous ont quittés sont toujours avec nous et nous accompagnent chaque jour.
    Gwladys a énormément de talent.

  8. sylvia

    Magnifique ma chérie. Quand je pense à Michel je le vois toujours avec un sourire ; qu’est ce qu’on a rit ensemble, d’ailleurs j’entends encore son rire. Il me manque beaucoup moi aussi et il sera toujours dans mon coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.