L'extraterrestre

Un terrorisse ? un intégrissse ? Un esstraterresssse ? En tout cas, une créature redoutable : hier matin, elle a failli nous faire tous mourir. De rire.

Nous vous avons souvent dit ici que nos journées commençaient toujours par des rires. Les premiers se produisent quand je réveille Anti, en douceur d’abord, puis avec de plus en plus d’insistance. C’est là que je dois faire preuve d’imagination pour trouver à chaque fois quelque chose de nouveau, de surprenant – un peu comme j’essaie de le faire avec mes mots d’accueil quotidiens sur le blog.

Là, mon objectif est qu’elle se mette à sourire, les yeux encore fermés, puis à éclater de rire, signe de reddition certain. Parmi mes trouvailles les plus réussies:
– la soulever et l’emporter jusqu’à la cuisine avant qu’elle réalise vraiment ce qui lui arrive
– lui glisser sa robe de princesse du matin et ses lunettes (de travers) avant de commencer à la réveiller
– la pousser jusqu’au bord du lit (et, je l’avoue, une fois ou deux, un petit peu après le bord du lit – fou-rire garanti)
– commencer à la tirer par un pied, genre Néanderthal en manque.

Bref, ça, c’est pour le premier rire.

Le deuxième a généralement lieu pendant le petit dèj. Et là, c’est à match égal, ce n’est pas forcément moi qui tire en premier. Comme hier, par exemple. L’un des enfants venait de reposer la boîte toute neuve de céréales, après avoir bien lu toutes les instructions pour utiliser les lunettes rouge-bleu qui permettent de voir en relief.

Anti lui a arraché des mains et…

…et voilà.

Vous comprenez que, quand la matinée commence comme ça, ensuite, on a la banane tout le reste de la journée. Moi, je vous dis, une chérie comme ça, même contre deux barils de Chocapic, je ne l’échange pas.

Elle est extra, ma terrestre.

Très belle journée à tous

10 Replies to “L'extraterrestre”

  1. Catherine Post author

    Ah ben vous êtes trop fortes toutes les deux !!!

    excellent ce délire matinal ! mdrrrr

  2. ramses Post author

    Avec des Fitness et des lunettes normales, c’est nettement moins drôle !

    Vous êtes « too much » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.