Stages à la ferme pour les fonctionnaires européens

1885456816.jpgDes dizaines de fonctionnaires de la Commission européenne devront bientôt troquer leurs costumes et ordinateurs portables pour une paire de bottes et une fourche, dans le but de mieux connaître les besoins des agriculteurs européens.

Ces stages sur le terrain – les premiers dans leur genre – ont été annoncés par la Commissaire européenne à l’Agriculture, la Danoise Mariann Fischer Boel, elle-même issue d’une famille de fermiers et ministre de l’Agriculture dans son pays avant de rejoindre Bruxelles.

« Je ne suis pas une maoïste (…) Cela n’a pas été pensé comme une punition mais comme un moyen de mieux percevoir ce qui se passe sur le terrain », a-t-elle très sérieusement expliqué lors d’une conférence de presse.

« Beaucoup (de fonctionnaires) sortent de l’université et arrivent directement à la Commission européenne », a-t-elle fait valoir pour justifier ces « voyages d’étude » qui seront financés par le budget européen et commenceront dès 2010.

Baptisés « Harvest Experience » (« l’expérience des récoltes » ou « engranger une expérience »), ces séjours à la ferme n’auront pas caractère obligatoire mais les fonctionnaires seront « fortement encouragés » à y participer, selon son entourage.

« Nous préparerons ces stages éducatifs de telle manière qu’ils soient vraiment profitables. Nous n’enverrons pas (les fonctionnaires) à un moment de l’année où rien ne se passe », a dit Fischer Boel, sans préciser la durée de l’immersion.

« Y a-t-il une meilleure manière de s’assurer que les personnes responsables de la politiques agricole soient sensibles aux besoins des agriculteurs ? », s’est-elle encore interrogée.

Les fonctionnaires de la Commission européenne en charge des dossiers agricoles sont souvent critiqués par les agriculteurs pour leur faible connaissance du terrain, alors que la Politique agricole commune (PAC) engloutit à elle seule environ 40% du budget de l’UE.

Source : Reuters, Jeremy Smith, version française Julien Toyer
Photo : www.elevage-salers.fr

4 Replies to “Stages à la ferme pour les fonctionnaires européens”

  1. voiedoree Post author

    Tant que l’agriculture sera une entreprise ça ne sert à rien, on va encore retomber dans la spirale rentabilité profit, pollution, produits phito caca et enrichissement des intermédiaires : banques, marchands d’engrais, de semences, de produits de traitement…

    Dans ce monde qui commence à s’apercevoir qu’il devient fou, tout est à repenser….

    Voielajoiedorée heureux du futur changement

  2. boudufle Post author

    « Nous n’enverrons pas (les fonctionnaires) à un moment de l’année où rien ne se passe », a dit Fischer Boel, sans préciser la durée de l’immersion. »

    déjà cette phrase ….!!! ça donne la puissance de la reflexion mdrrrrrr !!!

    ce n’est pas à la sortie de l’université qu’il faut mettre les deux pieds dans la bouse, mais durant les études…
    Ce qui veut dire aussi que toutes les décisions prisent pour les agriculteurs ne le furent pas en connaissance de cause….
    comme le dit Voie do …le monde est fou !

  3. sapétille Post author

    « Je ne suis pas une maoïste (…) Cela n’a pas été pensé comme une punition mais comme un moyen de mieux percevoir ce qui se passe sur le terrain », a-t-elle très sérieusement expliqué lors d’une conférence de presse.

    MDR
    Comment diable peut-on penser que cela puisse être une punition??? Diantre! que nenni (comme disait l’autre).
    D’ailleurs y’a qu’une fille d’agriculteur pour avoir un tel débordement imaginatif..
    arf.. trop bien celle là!!

  4. ramses Post author

    Prochaine étape : Les fonctionnaires à l’Usine… Rien de tel que de mettre les mains dans le cambouis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.