Bar-cel-ona

854312061.jpg
Bar – Ciel – Vague

Telle est la signification qu’un écrivain catalan, dont je n’ai pas retrouvé le nom, a donné à Barcelona : bar le bar, cel le ciel, ona la vague.

Reprise dans un titre de film en 1987, l’expression se trouve désormais sur bien des cartes postales de la capitale magique de la Catalunya.

« Et si on allait à Barcelone le weekend prochain ? » m’a demandé Anti dimanche. Regards qui pétillent. Barcelone, depuis Nîmes, c’est au bout de la rue. Quatre heures de route à peine.

Tout s’est organisé comme un charme.

Réginelle, qui habite désormais près d’Alès, a dit oui tout de suite quand nous lui avons demandé si elle voudrait bien venir ici à partir du jeudi pour garder Dorian et Gwlad. J’ai pris, bien sûr, mon vendredi. Quelques clics m’ont permis de réserver un hôtel que je connais près de la grande Rambla. Et, cerise sur le gâteau, j’emmène Ré et Anti voir Amadou et Mariam jeudi soir à Montpellier, grâce à trois invitations reçues de ma soeur.

Bar – Cel – Ona

La vida es chula !

Très belle journée à tous

14 Replies to “Bar-cel-ona”

  1. voiedoree Post author

    Barcelone est effectivement une ville magique où on ressent un climat particulier, une sorte de joie de vivre collective, le moderne et l’ancien les ramblas et ses automates.

    voiedorée

  2. Catherine Post author

    Petites veinardes ! Barcelone, ça doit grâve le faire !!!

    Un beau WE en perspective, hein ?

  3. startine Post author

    Hé, vous nous ramènerez des photos, hein ?

    A défaut de pouvoir y aller, on fera le voyage virtuel avec vous !!

    J’adore Barcelone (déjà, versant architecture, c’est un régal absolu) et coté art de vivre, légèreté, mer à proximité… il y a tout pour être heureux. J’ai lu pas mal de romans de Manuel Vázquez Montalbán avec les enquêtes de son Inspecteur Carvalho qui se passent dans le vieux Barcelone. Une façon de prolonger le voyage.

    A lire absolument : « Le pianiste » de Manuel Vázquez Montalbán qui n’est pas une enquête mais un épisode de la guerre d’Espagne vu du coté des républicains catalans. Poignant et merveilleusement écrit.

  4. boudufle Post author

    c’est marrant j’ai fait dernièrement une super recherche sur la casa batllo …. veinards !!!

  5. Adele Riner Post author

    Trop bien !
    J’adore cette ville, je pense que c’est l’une des seules où je pourrais aimer vivre… J’ai le souvenir d’un 1er janvier sur la marina, à déguster des huîtres en terrasse…
    Ramenez-nous plein de photos !

  6. Anna Galore Post author

    Oui, bien sûr qu’il y aura plein de photos. L’hôtel étant équipé de wi-fi, il est même probable que nous vous posterons au minimum un petit mot quotidien !

  7. boudufle Post author

    pit- être autre chose à faire non ??? mdrrr….moi je dis ça….

    « il est même probable que nous vous posterons au minimum un petit mot quotidien ! »

    aaaahhh ! le minimum …c’est bien, profitez …..

  8. anti Post author

    Ola toda la gente !

    L’autre jour, vendredi matin, je me disais que j’avais gravement besoin de prendre le large. Ce pensant, un type sort de son immeuble et dit à une personne que je ne voyais pas : « Bon, ok ! On en reparle quand je rentre de Barcelone ». Et hop ! La destination était là, coup de bol qu’il n’ait pas dit « On en reparle quand je rentre du Népal » parce que côté organisation c’était un poil moins évident 😉

    Barcelone, je ne connais pas, ce sera une nouvelle découverte !

    Merci à tous pour vos bons voeux !

    anti, heureuse.

  9. ramses Post author

    Bonne escapade ! Barcelone est une ville très vivante où règne la bonne humeur et port d’arrivée du premier voyage de Christophe Colomb :

    « Tout au bout des Ramblas, sur la Plaza Portal de la Pau, le « Monument a Colom », oeuvre de Rafael Atché en 1888, domine de ses 47 mètres de haut le Vieux port de Barcelone. Un escalier intérieur permet de se hisser dans la colonne de bronze pour parvenir à la plateforme d’observation. Si Barcelone n’est pas la patrie du grand navigateur, elle fut le port d’arrivée de Colomb au retour de son premier voyage, et l’endroit où il fut reçu par Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. Pour l’anecdote, il faut savoir que la statue pointe le doigt vers l’est, dans la direction opposée au « Nouveau monde » (source : barcelona-gallery.com).

  10. sylvia Post author

    Non, j’le crois pas !!! Petits veinards. J’attends la carte postale… Anna, bravo pour l’édition des livres, c’est top ! Je vous embrasse très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.