30 momies découvertes à Saqqarah

Même sur un site aussi fouillé de fond en comble que Saqqarah, près du Caire, on peut encore y découvrir des trésors magnifiques, comme le rapporte cette dépêche AFP d’hier.

LE CAIRE (AFP) — Des égyptologues égyptiens ont découvert 30 momies dans une tombe pharaonique ancienne de 4.300 ans, à Saqqara, aux abords du Caire, a annoncé lundi le patron des antiquités, Zahi Hawass.

Ces momies, dont certaines dans six sarcophages en bois et pierre, ont été trouvées à Gisr al-Moudir, à l’ouest de la pyramide à degrés du roi Djéser, la première de l’époque pharaonique, a déclaré à l’AFP M. Hawass.

« La salle de sépulture date de l’époque de la VIème dynastie de l’Ancien Empire, elle remonte donc à environ 4.300 ans », a-t-il dit, indiquant qu’elle était enfouie à 11 mètres de profondeur.

La plupart des momies reposaient dans cinq niches creusées dans cette salle de sépulture, faites de briques non cuites, et portant le nom d’un prêtre, a-t-il précisé.

Un des deux puits d’accès à la salle est de période plus récente, ayant été creusé lors de la XXVIe dynastie, vers 640 avant J-C, selon l’équipe dirigée par M. Hawass.

La salle de sépulture comprenait au total six sarcophages, dont deux, un en bois et l’autre de grande taille et en pierre, n’ont pas encore été ouverts, a ajouté M. Hawass.

Le site de Saqqara est une vaste nécropole de la région de l’ancienne Memphis, où se trouvent d’innombrables tombes et les premières pyramides pharaoniques.

13 Replies to “30 momies découvertes à Saqqarah”

  1. BloodyBastetophile Post author

    Je ne rate jamais les documentaires sur les fouilles de Saqqarah… Mais ce qui me turlupine c’est que depuis qqes années elles étaient menées par des français. Hawass a reprit les choses en mains ? Les egyptologues français se plaignaient assez souvent de son « ingérence » continuelle…

    Je vais jeter un oeil sur le web pour voir…

    Bloodurlupinée

  2. ramses Post author

    Zahi Hawass ne manque jamais une occasion de manger son chapeau… Il n’hésite pas à s’attribuer chaque nouvelle découverte archéologique.

    Le grand « découvreur » de Sakkara est Jean-Philippe Lauer, disparu en 2003, après avoir consacré sa vie à des fouilles sur le site. Il avait une petite maison sur place.

    http://www.caes.cnrs.fr/Publications/archives/CAESInfo/CAESInfo-61/Lauer.htm/?searchterm=colloque

    La mission polonaise y poursuit également des travaux intéressants. Les égyptiens n’interviennent que pour les travaux de déblayage…

    M. Hawass intervient toujours in fine, pour recueillir les honneurs… Les vrais archéologues, notamment français, restent toujours dans l’ombre.

    Tout est une histoire de fric dans ces recherches. Une équipe française était sur le point de percer le secret de Khéops, à l’aide d’un petit robot télécommandé… Elle fut brutalement remplacée par des américains, sans doute plus « rémunérateurs », mais sûrement moins compétents… Ils cherchent toujours !

  3. Bloodeadly Post author

    Merci ramses pour ces liens, c’est édifiant !
    Il me semblait bien que Zahi Hawass était un « personnage » 😉

  4. voiedoree Post author

    je cautionne les propos tenus dans cet article car lors de ma visite ce qui est décrit existait déja.

    Le problême en Egypte qui justifie la supervision par un délégué gouvernemental ne provient pas uniquement de l’attribution d’une forme de glorification du personnage mais surtout de la volonté de mettre un filtre efficace à tout ce qui pourrait être dit ou publié sur le sujet propre à la civilisation pharaonique.

    POURQUOI ?

    Pour une maintien des croyances religieuses. Autant chez nous le Vatican s’oppose à la vrai connaissance de Jesus pour des raisons que maintenant on devine bien car elles renettraient le dogme en cause autant en Egypte les nouvelles découvertes venant en contradiction avec le dogme arabe empèche le divulgation de vérités qui maintenant sont devenues historiques. Pour la religion il n’existait rien avant 6000 ans avant JC. Pour cette raison toute théorie qui tendrait à prouver le contraire est bannie. Toutes les recherches donnant l’age réel des monuments ou des découvertes et largement supérieures à -6000 ans sont considérées commes fausses afin de pouvoir maintenir le dogme.

    Par exemple le sphinx aurait AU MOINS 12000 ans, les traces d’érosion par l’eau découvertes il y a quelques années le prouveraient. Il en est de même pour Saquarrah et beaucoup de site dont certains sont gardés secret. Pour cette raison il ne sera jamais possible de savoir la vérité totale sur cette brillante et riche civilisation, berceau de toute notre humanité

    OUF

  5. ramses Post author

    Voidoree,

    Tu as mis le doigt dessus !

    Je voudrais signaler que l’Egypte n’est devenue musulmane qu’après l’invasion arabe… Aujourd’hui, ne subsistent qu’environ 10% de chrétiens, presque tous coptes (descendants des Pharaons) et leur vie est de plus en plus difficile. Il faut dire qu’ils détiennent à eux seuls 90% des richesses du pays…

    S’il n’y avait pas eu cette passion occidentale pour la civilisation pharaonique, il est à craindre que les Pyramides et tous les vestiges auraient été « démantibulés », comme les Budhas en Afghanistan.

    Les « vrais » archéologues ont été des sauveurs de ces chef-d’oeuvres en péril, à commencer par Napoléon, qui les avait amenés avec lui dans sa campagne d’Egypte. Les Anglais, comme Carter, ont aussi joué un rôle déterminant.

    Il est tout a fait exact que, dans l’esprit de la plupart des musulmans, ces vestiges sont une ‘tache » par rapport à leur religion.

  6. Anna Galore Post author

    Ah ça, c’est clair: aucun religieux intégriste n’aime avoir sous ses yeux les traces incontestables que ses propres ancêtres aient pu pratiquer une autre religion pendant des milliers d’années.

    Cela voudrait dire que les « infidèles » sont ses propres aïeux.

  7. Archeus Post author

    Bonsoir à toutes et tous,

    Belles découvertes il est vrai, mais tout comme Ramses dont je salue les propos concernant l’attribution facile de ce travail de titan à une seule personnalité. Il serait bien de voir figurer les noms de Mr. Jean-Pierre Adam « Architecte et Archéologue au CNRS, et aussi Madame Marie-Françoise de Rozieres « Restauratrice au Musée du Louvre ainsi que toute l’équipe qui travaille depuis des années sur ce fabuleux site. Mais bon !!!
    Cordialement
    Phil

  8. Anna Galore Post author

    Voilà qui est fait grâce à vous. Cette dépêche d’agence aura permis de mettre en lumière les vrais artisans de ces découvertes passionnantes.

    Merci de votre passage ici.

  9. anti Post author

    Bonjour Phil ! J’aime bien ce rappel que vous faites concernant tous les maillons de la chaîne qui permettent à ces découvertes de venir jusqu’à nous.

    Félicitations pour votre site qui donne très envie d’être parcouru lui aussi !

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.